SYNDICALISME et POLITIQUE : le point de vue de la Fédération CGT de la Chimie

Publié le par FSC

La décision de la CGT de participer à l'action commune syndicats / partis / associations progressistes le 26 mai prochain replace la question des relations entre le syndicalisme et politique dans l'actualité.

Cette décision enrage tous les commentateurs et tenants d'un syndicalisme de soumission aux objectifs politiques de l'oligarchie sous couvert d'indépendance.

Ainsi le très pro capitaliste Les Echos propriété du milliardaire Bernard Arnault du groupe LVMH voit dans la décision de la CGT un "grand bond en arrière" regrettant sans aucun doute les années Viannet / Thibault dominée par le " syndicalisme rassemblé " privilégiant l'alliance avec la jaune CFDT.

Et de manière indigne parle de radicalisation de la CGT pratiquant de la sorte  perfidement un amalgame avec le terrorisme.

Signes incontestable que pour la CGT c'est la voie à suivre contre les tenants de l’exploitation et du système!

Le point de vue de la FNIC CGT de février 2018 :

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article