Centre hospitalier du Rouvray : création de 30 postes d'ici 2019

Publié le par FSC

PREUVE une fois de plus que ce n'est pas le bla-bla dans les salons feutrés chers à Laurent Berger qui sont efficaces.

Seule la lutte déterminée de sûrcroit dans un contexte d'offensive réactionnaire contre TOUS les conquis qui produit des résultats pour les travailleurs.

A partir de là on comprend que l'oligarchie épaulée par les syndicats jaunes type CFDT mènent une campagne acharnée pour essayer d'effacer cette vérité que de plus en plus de salariés expérimentent eux de leur côté!

******************

RAPPELS DE LA LUTTE :

http://www.frontsyndical-classe.org/2018/06/hopital-psychiatrique-du-rouvray-deux-grevistes-de-la-faim-hospitalises.html

http://www.frontsyndical-classe.org/2018/06/hopital-manif-pour-les-grevistes-de-la-faim-du-rouvray-a-rouen-buzyn-attend-qu-ils-crevent.html

ROUEN (NORMANDIE)

À l’issue de longues heures de négociations, un protocole d’accord a été trouvé, vendredi 8 juin 2018, à l’hôpital psychiatrique du Rouvray, mettant fin à un épisode de crise sans précédent.

. Le Centre hospitalier du Rouvray sort de la crise profonde dans laquelle il s’était enfoncé depuis le 22 mars dernier. Après des heures de négociations jeudi après-midi, jusqu’à 21 h, puis une nouvelle réunion de négociations vendredi 8 juin 2018, les syndicats et l’Agence régionale de santé de Normandie viennent de trouver les termes d’un protocole d’accord.

30 postes créés d’ici 2019

Il prévoit la création d’une trentaine de postes d’ici 2019 - les syndicats en réclamaient 52 - et plus à venir, correspondant aux nouvelles activités en projet au sein de l’établissement (prise en charge des détenus et des adolescents et des projets portés par des infirmiers).

Ce protocole d’accord fera l’objet d’une discussion, à partir de la semaine prochaine, entre le personnel et la direction afin d’en déterminer les modalités d’application.

Fin de la grève de la faim

L’ARS et les anciens grévistes ont convenu de se rencontrer à nouveau dans quelques semaines pour dresser le bilan de ce mouvement et identifier les points de blocage. Les quatre grévistes de la faim ont levé leur action. Thomas (18 jours) a été admis au CHU de Rouen. Les trois autres quitteront les lieux dans la soirée.

Un barbecue solidaire est prévue le jeudi 21 juin au Rouvray

pour marquer sympboliquement la fin du conflit.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article