CGT Métallurgie : en ordre de bataille en créant une union Lot-Aveyron

Publié le par FSC

SOURCE : Ma Dépêche

 

«Il y a 13 000 salariés en Mecanic Vallée, pour seulement 1 178 syndiqués». S'appuyant sur ce constat, la CGT Mecanic Vallée se prépare à constituer une USTM, union des syndicats des travailleurs de la métallurgie rassemblant le Lot et l'Aveyron, avec la ferme volonté «d'étoffer ses rangs et de peser dans les rapports de force au sein des entreprises», soulignait Alain Hébert, référent CGT de la Mecanic Vallée. «La majorité des boîtes sont de petites entreprises. Il faut créer des liens de proximité avec les salariés de la métallurgie. La moitié ne sait même pas qu'il y a des négociations en cours avec le patronat qui vont impacter de manière profonde notre branche et nos industries», argumentait-il, faisant de ce rapprochement un véritable défi syndical. Pour cela, deux nouveaux animateurs CGT vont s'impliquer. Il s'agit de Jérémy Gargaros de Figeac Aéro et Benoît Conte de Blanc Aéro (12).

 

Toutes ces dispositions et ses perspectives ont été présentées lors de l'assemblée générale de la CGT Mecanic vallée, mardi, dans les locaux de l'ancien CES, à Figeac.

Rassemblant 22 participants, cette réunion a permis d'évoquer cette question du syndicalisme et du rapport de force dans les entreprises.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article