CHEMINOTS : au-delà du 28 juin

Publié le par FSC

Ils hurlent à la politisation du mouvement en s'appuyant sur les organisations prêtes à lâcher en "oubliant" de mentionner ce qui demeure en jeu !

France Inter participe à la curée contre la CGT en matraquant : "c'est incompréhensible" de décider de poursuivre la grève et en faisant appel au jugement d'un " fin connaisseur du dossier " laissé courageusement dans le plus total anonymat pour tenter de discréditer ceux qui ont décidé de maintenir la pression sur le gouvernement et le patronat du ferroviaire.

C'est que pour eux il faut en finir avec une classe ouvrière combative qui conteste les choix de l'oligarchie.
Mais il y a loin de la coupe aux lèvres!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article