EDF mobilisés au barrage de Roselend et en Savoie contre la privatisation !

Publié le par FSC

SOURCE : le site Initiative Communiste

https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/tour-de-france-edf-mobilises-au-barrage-de-roselend-et-en-savoie-contre-la-privatisation/

Mobilisés depuis des mois pour défendre le  de l’, les électriciens gaziers ne relâchent pas leur action cet été. Ils sont mobilisés en Savoie, contre la privatisation des barrages et le démantellement d’EDF imposés par les directives européennes. C’est que l’Union Européenne du Capital ordonne la libéralisation du secteur de l’ avec son ouverture à la concurrence et le démantèlement et la privatisation de l’ensemble des outils de production construits par les électriciens et gaziers pour la Nation. Résultat, de Jospin à Sarkozy, de Hollande à Macron, les régimes qui se succèdent organisent et accélérent la privatisation non seulement de ce bien public mais aussi de cet outil stratégique pour l’avenir de la Nation, notre EDF-GDF fruit de la nationalisation des entreprises de l’industrie électrique et gazière à la Libération lorsque Marcel Paul ministre communiste crée le  unifié de l’énergie. Séparation d’EDF et GDF – tel Macron aujourd’hui avec la réforme ferroviaire Sarkozy jure que  jamais GDF ne sera privatisé, ouverture du capital d’EDF, séparation des activités de production et de réseau et de distribution entre EDF, RTE et ENEDIS, ouverture à la concurrence du marché du gaz et de l’… chaque année l’Union Européenne impose un nouveau mauvais coup pour priver les travailleurs de France de leur  de l’Energie. En  2018, c’est ainsi que Macron se prépare à vendre les dernières action de GDF – pardon ENGIE –  détenues par l’Etat pour une bouchée de pain, et procéder de même en bradant les concessions hydroélectriques.

Les usagers payent la note avec les augmentations des tarifs du gaz, avec la dégradation du service, mais également les électriciens gaziers qui ont vu leurs effectifs fondrent, leurs salaires gelés et leurs conditions de travail se dégrader. Les seuls gagnants ? les capitalistes qui mettent ainsi la main sur un secteur juteux : il suffit de regarder les dividendes versées par ENGIE !

Mobilisés tout au long du printemps les électriciens gaziers poursuivent la résistance pour le service public, à l’image de la mobilisation organisé ce 17 juillet alors que le tour de France passe à coté des barrages hydroélectriques du beaufortain en cours de privatisation.

www.initiative-communiste.fr vous propose ci après, outre le communiqué de presse de la , quelques explications simples mais détaillées – à partager auprès de tous les travailleurs en guise de cahier de vacance pour apprendre à défendre ses droits – de Yves Cimbolini.

Le PRCF pour sa part rappelle que de la casse du BAC à la privatisation des barrages, de l’euro austérité maltraitant l’hopital public et ses patients à la privatisation de la SNCF, de AP 2022 attaquant les services publics de l’Etat et des collectivités locales aux privatisations des aéroports des ports, des routes et autoroutes, des voies navigables ou même de la Française des Jeux en passant par la baisse des salaires et des retraites, il y a un même point commun, les directives de l’Union Européenne, l’austérité imposées par l’Euro. Les travailleurs pour défendre leurs droits, leurs salaires, leurs services publics doivent refuser les diktats de l’Union Européenne. Pour le progrès social et l’avenir du pays, pour s’en sortir, il faut sortir de l’UE et de l’Euro, ces armes de destruction massive des conquêtes sociales !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article