Hôpital psychiatrique d'Auch : personnels et usagers sacrifiés

Publié le par FSC

Une illustration de plus de la politique de santé sacrifiée et que le pouvoir veut aggraver !

**************

SOURCE : La Dépêche

La colère gronde à l'hôpital psychiatrique

 

 

Les personnels de l'hôpital psychiatrique d'Auch n'ont pas fini de faire entendre leurs maux. Hier, avant de se diriger vers l'hôtel du département, où une rencontre était prévue avec Charlette Boué (vice-présidente du conseil de surveillance de l'hôpital d'Auch, N.D.L.R.), ils se sont réunis devant les bureaux de la direction générale. Motif de cette nouvelle journée de mobilisation ? Une note interne réduisant le nombre de soignants dans le service des admissions. «En temps normal, le service fonctionne avec trois infirmiers et un aide-soignant.

La direction a décidé que l'équipe soignante serait désormais composée de deux infirmiers et deux aide-soignants», détaille Karen Pinarel, secrétaire CGT de l'hôpital psychiatrique d'Auch. Et de poursuivre : «La direction a justifié cette décision comme une façon de pallier les difficultés de recrutement.»ne justification loin d'apaiser la colère du personnel de l'établissement hospitalier. Avec l'augmentation des prises en charge, ils craignent que la qualité des soins, mais surtout leur sécurité comme celles des patients soit dégradée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article