10 août 1944- 10 août 2018 : La grève jusqu'à l'Etoile

Publié le par FSC

SOURCE : Le site de canaille le Rouge ancien cheminot

Canaille le Rouge, hormis le 27 mai et pour des raisons convergentes, n'est pas un assidu des rendez-vous de 18h30 sous l'arc de Triomphe.

Pourtant, chaque année depuis plus de quarante ans pour rien au monde il ne raterait  la commémoration de la grève du 10 aout 44 qui va vite devenir insurrectionnelle.

Le seul moment de luttes sociale et patriotique étant admis  en cet endroit.

Symbolique de voir les associations portant la mémoire du combat résistant dont la fédération CGT des cheminots, pour cette occasion, ranimer la flamme.

Encore plus symbolique l'absence des forces politiques pourtant glosant sur leur passé résistant au moment ou le secrétaire général de la Fédération CGT des Cheminots, es qualité et porteur des luttes d'aujourd'hui établi le lien avec celles d'hier où les cheminots dans les combats puis dans la reconstruction du pays permirent au pays de retrouver son honneur sa liberté au travers des avancées sociales.

Ce 10 août pas de ministre, pas de députés ni de sénateurs, d'élus régionaux ou départementaux, parisiens de cette droite multifonctionnelle pour honorer cette mémoire. Aucune écharpe tricolore.

Leur absence aurait été encore plus significative si ceux qui se parfument d'en assurer l'héritage avaient fait l'effort d'être représenté.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article