Grève historique chez RYANAIR !

Publié le par FSC

 

Il ne s'agit évidemment pas d'un simple malaise social comme le qualifie Le Figaro.

C'est une action qui met en cause le modèle low cost dans le transport fondé sur l'exploitation forcenée des salariés, leur mise en concurrence dans la course au profit.

Une action exemplaire, coordonnée, solidaire pour la reconquête des droits et garanties.

A l'exact inverse de la loi d'airain du capital fondée sur la remise en cause de tous les conquis des salariés comme l'illustre la politique macronienne.

La preuve concréte qu'il est donc possible de la mettre en échec et de passer à l'offensive!

**********

SOURCE : Le Figaro

En pleine période de vacances d'été, cette escalade sociale chez Ryanair - qualifiée «d'inutile» par la compagnie - va considérablement perturber le trafic aérien ce vendredi dans cinq pays européens. Le Figaro fait le point.

La compagnie à bas coûts Ryanair fait face vendredi à un nouveau conflit social d'ampleur européenne, avec une première grève de pilotes coordonnées dans cinq pays pour obtenir de meilleures conditions de travail. Le débrayage, en pleine période de congés estivaux, concerne l'Allemagne, la Belgique, la Suède, l'Irlande et les Pays-Bas. Au total, plus de 55.000 passagers seront concernés, dont 42.000 pour l'Allemagne, selon la compagnie qui a promis aux voyageurs lésés un changement gratuit de réservation.

Ryanair a précisé que 85% de leurs vols seront assurés. «Plus de 2.000 vols opéreront normalement, transportant près de 400.000 passagers à travers l'Europe», a indiqué jeudi soir la compagnie irlandaise sur Twitter. Jeudi, un tribunal des Pays-Bas avait autorisé les pilotes néerlandais à se joindre au mouvement de grève. La compagnie, qui revendique 130 millions de clients annuels et dénonce une grève «inutile», a vu ces derniers mois le malaise social s'étendre à ses principales catégories de personnel en Europe.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

qe6zmv0h2x 04/12/2019 12:59

S.