HULOT, COHN-BENDIT, les lobbys ... et la COHERENCE !

Publié le par FSC

Sincérité, honnêteté, courage ...

Presque tout le monde salue la décision de démissionner du gouvernement de Nicolas Hulot.

MAIS cohérence ?

Car si au passage il dénonce les choix libéraux du pouvoir comme incompatible avec un véritable tournant environnemental et écologique il confirme son "admiration" pour Macron et le premier ministre.

Et s'il met en cause la présence du lobbyiste Thierry Coste porte-parole des chasseurs au cours de la réunion au sommet d'hier qui a confirmé le cadeau politicien de Macron au chasseur d'une diminution de moitié du prix du permis de chasse il refuse de voir que le mal-nommé lobbyisme n'est que l'expression d'un système politico-économique qui lie en profondeur le cœur même de l'état et les intérêts privés.

NON, pas dérive ou abus mais relation structurelle et convergence d'intérêts !

Et il faudra beaucoup plus qu'un coup d'éclat assorti de douleur personnelle pour rompre vraiment avec la domination du profit, du court terme et dégager la voie à une authentique politique au service de l'intérêt général respectueuse de la nature et du monde animal !

Camarades, c'est le capitalisme qu'il faut remettre en cause pour une véritable politique écologique

Fidel CASTRO en mars 2007 à Cuba

Au théâtre Karl Marx, il déclarait à cette même occasion :

 

 « La libération, le progrès et la paix de la Patrie sont indissolublement liés à notre conception de la libération, du progrès et de la paix pour toute l'humanité. L'anarchie, les guerres, le développement inégal, les fabuleuses ressources investies dans les armes et les risques qui guettent aujourd'hui l'humanité sont les fruits naturels du capitalisme. Seule une distribution juste des forces de production, de la technique, des sciences et des moyens de vie, seule une utilisation de plus en plus rationnelle des ressources naturelles, seule une coordination plus étroite des efforts de tous les peuples de la terre, c'est à dire, seul le socialisme peut sauver l'humanité des dangers effrayants qui la menacent : l'épuisement des ressources naturelles qui sont limitées, la contamination progressive de l'environnement, la croissance incontrôlée de la population, la faim dévastatrice et les guerres catastrophiques. »

***************

SOURCE : le site de Danielle BLEITRACH

Cohn Bendit s’emmêle les pinceaux à propos de Nicolas Hulot, il en fait un parfait hystérique irresponsable alors qu’il y a huit jours il se répandait partout en expliquant qu’il avait glissé dans l’oreille présidentielle l’idée d’en faire une tête de liste d’en marche aux Européennes, pas pour l’écologie, pour gauchir l’image d’en Marche et de son leader bien aimé. Il découvre que , Hulot était rentré au gouvernement comme une prima donna, il en sort comme Iphigénie , immolée..la gorge serrée de larmes retenues…

Mais non sans avoir fait attention où il met les pied, en noyant les responsabilités : d’ailleurs dit-il ce n’est pas la faute du gouvernent, tout le monde est responsable, sauf lui et les lobbys … Son copain Cohn Bendit sur les talons; au point où ils en sont tous les deux,  il ne reste plus à ce dernier qu’à prendre la place pour créer diversion.

Etre parti à cause des chasseurs, alors que c’est la catégorie sociale qui a connu la plus forte baisse, 2 millions du temps de Sarkozy, un million aujourd’hui cela montre bien ce qui lui est insupportable ou sans danger pour le futur, le sien;.. …Bref il ne supporte pas le lobby des chasseurs mais accepte ceux de l’Europe, les trusts de la chimie, la FNSEA,,la destruction du ferroviaire au profit de la route…  c’est disproportionné… C’et comme la pièce de Brecht le maître des abattoirs qui tente de séduire Sainte jeanne en lui parlant du beau taureau blanc qui est devenu corned-beef (comme l’ouvrier qui a glissé de sa chaîne épuisé, mais ça on en parle pas), il arrive presque à convaincre la sainte jeanne, salutiste, priant dieu, mais qui va reprendre ses esprits et se mettre à la tête des grévistes que l’on met au chômage parce que le maître dit ne plus supporter de tuer des bêtes, en fait c’est parce qu’il rachète d’autres abattoirs. C’est tout de même étonnant de ne pas pouvoir supporter les chasseurs et  d’avoir  avalé le glyphoshate et nous avec… est-ce que l’écologie et sa vocation ou son bizness ?

Je ne sais toujours pas mais il est regrettable qu’une aussi bonne idée que l’écologie tourne si souvent à la « marque » que l’on se place sur un cœur en écharpe… ..Il y a quelque chose chez les écologistes qui les voue à la posture narcissique alors même qu’ils ne parlent que de la planète… une question à fouiller;.. On va le saluer… mais qu’allait-il faire dans cette galère?

Et tous les frères écologistes de venir protester qu’ils ne font pas de récupération politique. ne sont pas plus crédibles il faut bien le reconnaître, ..Qui croit en Cohn bendit est complètement idiot ou complice…

Mauvaise nouvelle pour l’écologie nous dit-on à propos de cette explosion médiatisée avec stupéfaction en prime de l’intervieweur en nous jouant le coup du scoop et du direct … Parce qu’il y avait encore des illusions ?

Danielle Bleitrach

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article