CHEMINOTS : la lutte contre la réforme ferroviaire continue !

Publié le par FSC

 

POURSUIVRE LA LUTTE

Rassemblements le 18 septembre puis le 9 octobre

Conseil national CGT des cheminots

Le Conseil National de la Fédération CGT des Cheminots qui rassemble 200 représentants des syndicats locaux, a confirmé la volonté de poursuivre la lutte contre la réforme ferroviaire.

Les annonces de cet été sur la suppression de dessertes TGV dans les villes moyennes, sur les fermetures de lignes TER programmées dans le Limousin et les Vosges, sur la dégradation de la note de la SNCF par les instituts de notations financiers, montrent que cette réforme est déjà néfaste. Le retour de l’abandon du financement des Contrats Plan Etat-Région (CPER) par l’Etat et de la hausse des tarifs pour les usagers dans d’autres textes de loi montrent que le Gouvernement a imposé sa loi à grand renfort de duplicité et de mensonges.

Le Conseil National décide que les cheminots seront appelés à agir très régulièrement et dès le 18 septembre 2018, jour de négociation de la CCN ferroviaire. Des rassemblements seront organisés en régions pour porter à la connaissance de l’opinion publique les menaces sur le service public et le droit au transport.

Le Conseil National décide également de répondre, à l’appel de l’intersyndicale confédérale, pour une journée de grève et de manifestation le 09 octobre 2018.

Les revendications des cheminots contre la déréglementation du système ferroviaire et contre la régression sociale, s’exprimeront fortement à cette occasion et cette convergence permettra également de contester toutes les réformes injustes que le Gouvernement impose à l’ensemble des salariés.

La démarche d’alerte sociale en cours sera donc utilisée pour déposer un préavis de grève national pour la journée du 09 octobre prochain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article