DESHUMANISATION : la nouvelle gare de Montpellier, une illustration de la politique de privatisation de la SNCF

Publié le par FSC

Même "nos grands" médias sont obligés de reconnaître le désarroi des voyageurs confrontés à une gare déserte, sans guichet de renseignement, sans cheminots pour accompagner les usagers ... sans âme !

Un avant-goût de ce qui se généraliserait si les luttes des cheminots et du public ne venaient entraver ce funeste projet!

 

 

******************

Les Echos titrent :

La seconde gare TGV de Montpellier, « le fiasco de l'été ! » selon des voyageurs excédés

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article