Ils avaient juré qu'aucune petite ligne SNCF ne serait fermée : MENTEURS !

Publié le par FSC

PREUVE que la lutte des cheminots et celle des usagers du train c'est une seule et même chose!

******************

SOURCE : Ouest France

Fermeture de la ligne Rosporden-Carhaix : les voix s’élèvent

 

Le syndicat CGT cheminot de Rosporden (Finistère) a convié, vendredi, la population, à la gare afin de protester contre la fermeture de la ligne de car TER Rosporden-Carhaix à partir du samedi 1er septembre.

De nombreuses personnes ont répondu vendredi à cet appel ainsi que des élus. Les maires de Rosporden, Scaër, Guiscriff, Pont-Aven, Trégunc et Tourc’h étaient présents tout comme André Fidelin, maire de Concarneau et président de Concarneau Cornouaille agglomération et Jacques François, maire de Saint-Yvi et vice-président de CCA. Plusieurs conseillers départementaux se sont également déplacés. Cette manifestation s’est mise en place, en lien avec la décision de la région de supprimer cette ligne, à partir du samedi 1er septembre, jugeant qu’elle n’était pas suffisamment fréquentée, en dehors des scolaires, au profit, d’une ligne Carhaix-Lorient.

Manque de dialogue avec la région

Karen Le Moal, membre du syndicat CGT cheminot a rappelé qu’au fil des différentes restructurations, la physionomie de la gare avait profondément changé. « Du réseau breton, notamment, Carhaix-Rosporden dont l’activité ferroviaire a cessé, il y a tout juste 50 ans, il ne subsistait qu’une liaison par autocar, explique-t-elle. Nous pouvons entendre que les pôles économiques et la migration de la population vers d’autres cités ont modifié les habitudes et de ce fait les besoins des usagers. Mais faut-il, d’emblée, être aussi tranchant et choisir de dépouiller les communes de Rosporden, Scaër et Guiscriff qui se verront retirer un service public, sans substitution ».

Elle note que les élèves du bassin de Rosporden et à destination de Gourin ou de Carhaix se retrouvent, sans possibilité, dès lundi 3 septembre. « Les exemples sont nombreux et concernent les élèves de Rosporden, scolarisés, à Gourin ainsi que les élèves scaërois, scolarisés au lycée de Concarneau. La CGT réclame une véritable réponse, aux besoins de tous les usagers, qu’ils soient scolaires, retraités ou en situation de handicap ».

Une première mobilisation

 

Michel Loussouarn, le maire estime que cette manifestation représente un premier pas vers la mobilisation. « Ce que l’on souhaite, c’est discuter avec la région. On peut entendre qu’il y ait une difficulté sur une ligne, une diminution du trafic de 10 % mais quel équilibre économique pour cette ligne ? Rien n’a été communiqué. Ce n’est pas faute de propositions de notre part. On estime la méthode déplorable. Cette ligne Carhaix-Rosporden est une connexion importante avec les communes et la partie littorale du Finistère ».

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article