PROTECTION SOCIALE : le Figaro contraint de cracher le morceau

Publié le par FSC

Car c'est bien dans la droite ligne des voeux ardents de l'oligarchie exprimée il y a déjà longtemps par l'assureur Denis KESLER préconisant le détricotage du programme du CNR que Macron s'inscrit !

Dans un éditorial du journal « Challenge », le 4 octobre 2007, Denis Kessler écrit notamment :

« Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde !


Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. (…) Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme…
A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux.
La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !

(…) Désavouer les pères fondateurs n’est pas un problème qu’en psychanalyse. »

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article