Les services publics de proximité TOUS visés !

Publié le par FSC

Ce lundi le deuxième comité interministériel de la transformation de la fonction publique tiendra sa réunion.

A cette occasion le premier ministre à la poursuite d'une reconquête de l'opinion avance l'objectif d'une amélioration des services rendus à la population, d'un souci de proximité ...

MENSONGES !

Lorsque voit ce qui s'est passé et ce qui continue à se passer et à s'aggraver par exemple concernant les maternités il y a de quoi largement s'inquiéter et se révolter :

Aux dires mêmes du Monde avec le même nombre de naissances (autour de 800.000)

En 2017-2018 ont fermé leurs portes, Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées-Atlantiques, Die dans la Drôme et Brive en Corrèze.

Sont directement menacées actuellement les maternités de Creil, de Clermont de l'Oise, Saint-Claude dans le Jura, Saint-Chamond dans la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire dans la Nièvre ...

En réalité s'attaquer aux fonctionnaires et à leur statut, organiser des déserts médicaux, faire appel à la sous-traitance, libérer la voie au privé ce sont les objectifs du pouvoir macronien et cela passe par la liquidation de tous les services de proximité.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article