NAVAL Group la CGT devant la CFDT notamment à Brest

Publié le par FSC

La CFDT ambitionne de devenir la première organisation syndicale en France afin de réponde aux souhaits du pouvoir et du MEDEF de faire prédominer le syndicalisme de collaboration.

Quand elle est mise en échec dans le secteur privé comme c'est la cas à Naval Group alors elle cherche des arguties pour justifier ses reculs.

Et la presse réactionnaire lui en offre l'occasion :

Le Télégramme :

Dans un communiqué, la CFDT Naval Group – qui a perdu les élections du 8 au 18 octobre, face à la CGT, sur le site de Brest –, soutient que « les salariés ont renouvelé leur soutien à la CFDT qui conserve sa première place à Naval Group » et estime que le mauvais résultat brestois – 36 % à la CGT et 30,5 % à la CFDT – est dû aux changements d’horaires de travail. « Les électeurs brestois des collèges 1 (Ouvriers et Employés) et 2 (Techniciens et Agents de maîtrise) ont certainement montré leur mécontentement lié aux changements d’horaires de travail plus restrictif imposé par la Direction, même si la CFDT brestoise les avait combattus. Ce résultat n’empêchera pas les huit nouveaux élus de poursuivre leurs actions auprès de tous les personnels. Ils soutiendront les projets porteurs d’avenir et sauront aussi s’opposer aux projets qu’ils jugeront néfastes pour le site et l’emploi brestois ».

 
 
 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article