Nord: Trois syndicalistes en grève de la faim contre un plan social chez Happychic !

Publié le par FSC

SOURCE : 20 Minutes

 

 Les délégués syndicaux CGT, FO et CFDT ont entamé, vendredi, une grève de la faim devant le siège de Happychic pour protester contre la suppression de 466 emplois.

Ils réclament le retrait du plan social prévoyant la suppression de 466 emplois, principalement dans les enseignes Jules et Brice. Trois délégués syndicaux​ (CGT, FO et CFDT) ont affirmé à l’AFP, ce lundi, avoir commencé une grève de la faim devant le siège d’Happychic à Roubaix, dans le Nord.

« Je bois de l’eau et des boissons sucrées pour tenir », a déclaré Nadia Ferrante, élue FO, 42 ans, au milieu d’une trentaine de grévistes. Les deux autres grévistes sont une femme de 46 ans (CGT) et un homme de 61 ans (CFDT).

Recaser tout le monde

Selon Laurent Petit, délégué syndical CGT, les grévistes de la faim et les protestataires veulent « que Happychic entre dans le périmètre de l’Association familiale Mulliez [AFM]. Le changement de périmètre permettrait d’abandonner le PSE et de recaser tout le monde à l’intérieur de l’AFM », a-t-il dit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article