Assurance chômage : les négociations débutent, la CGT déchire la lettre de cadrage

Publié le par FSC

SOURCE : Ouest France

Les négociations sur l’assurance chômage ont démarré ce vendredi 9 novembre. Les syndicats ont posé leurs conditions, refusant d’ouvrir le dossier des intermittents et de la dégressivité des allocations.

Les partenaires sociaux ont affirmé à la fois leur volonté d’aboutir et leurs lignes rouges à l’ouverture vendredi 9 novembre de la négociation sur l’assurance chômage, à l’image de la CGT qui a déchiré la lettre de cadrage du gouvernement en arrivant au siège de l’Unédic.

Denis Gravouil, négociateur pour la CGT, a indiqué qu’il arrivait avec « ses propositions pour éradiquer la précarité » puis a déchiré la lettre de cadrage « en petits morceaux » devant les caméras.

« Il n’est pas question de respecter les économies sur les droits des chômeurs », a-t-il martelé, alors que l’exécutif demande aux partenaires sociaux de faire entre 3 et 3,9 milliards d’euros d’économies sur trois ans.

Pas d’ouverture du dossier des intermittents

 

Interrogé sur le fait de savoir si le chantier des intermittents du spectacle serait rouvert - comme c’est théoriquement possible puisque tout est remis sur la table -, M. Gravouil a dit qu’il « n’était pas question de remettre le couvert sur ce sujet qui n’était pas dans la lettre de cadrage ».


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article