Beaune : manifestation du personnel hospitalier et des pompiers pour des créations de postes

Publié le par FSC

SOURCE : France 3 Régions

 

Le personnel de l’hôpital de Beaune et les pompiers de Côte-d’Or ont manifesté dimanche 18 novembre 2018 en marge de la vente aux enchères des Hospices de Beaune. 200 personnes, selon la police, ont participé à la mobilisation.

Ils étaient plusieurs centaines ce dimanche 18 novembre 2018 à manifester en marge de la 158e vente aux enchères des Hospices de Beaune (Côte-d'Or), en majorité du personnel de l'hôpital et des pompiers dénonçant notamment le manque d'effectifs.

Les manifestants, dont les banderoles clamaient "les Hospices de Beaune c'est nous" ou encore "l'hôpital trinque à votre santé", rejoints par quelques "gilets jaunes", étaient partis en début d'après-midi de l'hôpital et devaient rejoindre le centre ville, mais n'avaient pas été autorisés à manifester devant l'Hôtel Dieu, où se tient la vente. Ils étaient 200 selon la police, 300 selon les organisateurs.

Le personnel hospitalier défilait à l'appel de CGT et de la CFDT tandis que les pompiers marchaient sous la bannière de la Fédération autonome Sapeurs-pompiers professionnels-Personnels administratifs et techniques (FA SPP-PATS).
 

"Les hospices, c'est avant tout un hôpital"

"Nous manifestons pour rappeler que les hospices de Beaune, c'est avant tout un hôpital, créé pour les pauvres. On a l'impression que cet aspect-là a été complètement oublié", a indiqué Lise Malbec, sage-femme, syndicaliste CGT et l'une des organisatrices. 

"On est un hôpital public qui souffre terriblement (...) d'un manque de personnel et les conditions de travail se dégradent", a-t-elle ajouté, précisant que "le but n'est surtout pas de bloquer la vente des vins", dont une partie de la recette est justement destinée à la modernisation de l'hôpital.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article