La CGT remporte les élections à BOSCH Rodez (Aveyron) !

Publié le par FSC

Voilà avant la consultation dans la fonction publique (plus de 5 millions de salariés concernés), après Renault Cléon ...  de quoi donner des boutons au patronat, aux macroniens ... et à la CFDT !

***************

 

 

Le mardi 6 novembre 2018, les 1 563 salariés-e-s de l’usine Bosch à Rodez, étaient appelés aux urnes pour élire leurs représentants au CSE,

A l’issue du vote,  avec un  taux de participation  de 75,43%, la CGT remporte les élections et devient la première force syndicale avec 36.50% des voix dans la plus grande entreprise industrielle  du département de l’Aveyron.

La CGT progresse de 4% et obtient 8 sièges, 7 au 1er collège et 1 au 2ème  collège.

Sud syndicat anciennement majoritaire obtient 7 sièges, 5 au 1er collège et 2 au 2eme collège.

La CFE- CGC obtient 5 sièges, 3 au 2ème  collège et 2 au 3ème  collège.

Les trois autres syndicats qui participaient à ces élections ne ramassent que des miettes.

La CFDT n’est plus un syndicat représentatif, après avoir perdu plus de 6 points avec 5.77%  contre 11.95% en 2014.

FO totalise 3.74% et la CFTC seulement 0.93%.

Au travers de ce résultat, les salariés-e-s ont démontré  l’attachement et la confiance qu’ils témoignent à leur  syndicat  CGT,  porteur  d’un  syndicalisme offensif et de conquêtes sociales.

Ils  ont voulu  également exprimé avec force, à  la direction , aux élus politiques , au gouvernement, leurs craintes et leur refus quant à la  mise en place de l’accord de transition, que seule la CGT n’a pas signé, qui ne contient  aucune garanties en termes de projet industriel, d’emplois et d’avenir du site.

 « Luttes 2018 » Soutenez les grévistes ! Effectuer un virement en cliquant ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article