L'offensive fasciste contre le VENEZUELA !

Publié le par FSC

 

Ce qui se passe là-bas ressemble fort à ce qui s'est passé au Chili dans les années 70 et le coup d'état de Pinochet soutenu et patronné par les Etats-Unis.
Ceux qui hier encore n'avaient pas de mots assez dur pour fustiger le coutumier du complotisme Trump et l'homophobe Bolsonaro n'ont dans le fond pas de mal de se trouver à leur côté pour tenter de chasser le président légalement élu du Vénezuela : Nicolas Maduro.
 
Aux dernières nouvelles Macron si sourcilleux
de la légitimité des institutions en France emboîte les pas de Trump et du fasciste brésilien en reconnaissant le factieux autoproclamé et non élu comme président du Vénezuéla!
Belle hypocrisie et belle servilité du monarque élyséen !
 
De son côté l'Union européenne une fois de plus se positionne aux côtés des putschistes en réclamant de nouvelles élections, soutien indirect aux factieux ! 
 
Les médias eux mettent en avant les déclarations des pays qui prêtent la main à l'ingérence, à la menace d'intervention militaire étrangère et à la tentative de coup d'état  en faisant l'impasse sur la liste des pays et mouvements qui le condamnent et soutiennent le pouvoir légal .
 
 
Et après tout ça, tout ce beau monde ose dénoncer des ingérences étrangères de puissances étrangères dans les réseaux sociaux lors des élections dans les pays autoproclamés "démocratiques" !
 
A l'heure qu'il est à notre connaissance, en France Jean-Luc Mélenchon, le PRCF condamnent la tentative de renversement du gouvernement légal de Caracas.
Comme le Parti communiste d'Espagne dans l'Union européenne.
La position du nouveau secrétaire du PCF :

Trump encore à la manœuvre pour déstabiliser le #Venezuela et soutenir ce qui ressemble à un coup d’État. Stop à l’ingérence ! Notre unique parti-pris est celui de l'intérêt du peuple venezuelien.

— Fabien Roussel (@Fabien_Rssl) 24 janvier 2019

Depuis le palais de Miraflores, le président s’est adressé au peuple vénézuélien et a appelé à défendre la paix de la République. | Photo: @PresidencialVen
 
Publié le 23 janvier 2019 (il y a 7 heures 57 minutes)
 
 
 

Les dirigeants de différents pays du monde ont exprimé leur soutien et la reconnaissance de son gouvernement au président constitutionnel du Venezuela, Nicolás Maduro, face à l’attaque du coup d’État de droite.

Contre les attaques et les plans de déstabilisation qui ont lancé le droit vénézuélien dans une alliance avec le Gouvernement les États-Unis ( US ), plusieurs dirigeants du monde entier ont exprimé leur soutien et mercredi reconnu au niveau international  président  Nicolas Maduro.
 
Gouvernement du Mexique

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Mexique a annoncé mercredi que le gouvernement du président Andres Manuel Lopez Obrador ne prévoyait pas de changements dans sa politique étrangère vis-à-vis du Venezuela et reconnaissait Nicolás Maduro comme président légitime.

En outre, le porte-parole a déclaré que l’administration fédérale mexicaine resterait ferme dans sa politique de non-intervention dans les affaires intérieures du Venezuela.

Pour sa part, Maximiliano Reyes Zúñiga, Sous-secrétaire pour la région Amérique latine et Caraïbes du Ministère des affaires étrangères du Mexique, a assuré que le gouvernement mexicain était disposé à participer en tant que passerelle de médiation politique dans la nation sud-américaine.

Bolivie

Le président bolivien Evo Morales a également exprimé son soutien au dirigeant vénézuélien par le biais de ses réseaux sociaux. « Notre solidarité avec le peuple vénézuélien et le frère Nicolás Maduro en ces heures décisives », a déclaré le responsable bolivien.

Evo Morales Ayma

✔@evoespueblo

 

Nuestra solidaridad con el pueblo venezolano y el hermano @NicolasMaduro, en estas horas decisivas en que las garras del imperialismo buscan nuevamente herir de muerte la democracia y autodeterminación de los pueblos de . Nunca más vamos a ser patio trasero de .

25 mil personas están hablando de esto
 
 
Cuba

Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodríguez Parrilla, à travers son compte twitter, a exprimé le soutien du gouvernement cubain au président du « président constitutionnel Nicolás Maduro ».

Bruno Rodríguez P

✔@BrunoRguezP

 

Firme apoyo y solidaridad de  con el Presidente constitucional @NicolasMaduro ante intento golpista. La voluntad soberana del pueblo de Venezuela prevalecerá frente a la intervención imperialista. La historia juzgará a quienes alientan y reconocen la usurpación golpista.

1.968 personas están hablando de esto
 
 
 
La russie

Le sénateur du Conseil de la Fédération de Russie, Andrei Klimov, a assuré que le gouvernement du président Vladimir Poutine ne prévoyait aucun changement dans la politique étrangère du Kremlin à l’égard du Venezuela.

Turquie

Lors de son discours devant le palais de Miraflores, le président vénézuélien a assuré que le président  turc Recep Tayyip Erdoğan avait  exprimé son soutien et son soutien contre les attaques de l’opposition vénézuélienne.

Argentine

Les députés du Congrès argentin appartenant au Front pour la victoire (FPV) et au Parti justicialiste (PJ) ont publié une déclaration dans laquelle ils ont rejeté l’intervention étrangère américaine. au Vénézuela.

Diputados FPV-PJ

✔@DiputadosFPV_pj

 

Comunicado de Prensa | El Bloque FPV-PJ repudia el intento de golpe de Estado en Venezuela y, en pos del derecho de todo el pueblo venezolano, instamos a que se llegue a una solución basada en el diálogo y la paz, libre de violencia.

Completo: https://www.facebook.com/1434758056783232/posts/2264209493838080?sfns=mo 

3.561 personas están hablando de esto
Uruguay

Le gouvernement uruguayen a également ajouté son soutien au président vénézuélien, selon l’agence de presse russe Spoutnik Novosti, un responsable du ministère des Affaires étrangères a déclaré que « l’Uruguay continuera de reconnaître Maduro comme président légitime, de sorte qu’il ne reconnaîtra pas le vice-président l’opposition Juan Guaidó en tant que président en charge du Venezuela.  »

Mouvements sociaux

Dans le monde entier, plusieurs mouvements sociaux ont également manifesté et exprimé leur soutien au dirigeant vénézuélien.

Le Front populaire du Brésil , qui regroupe une série d’organisations sociales et politiques, a exprimé son soutien au président du Venezuela par le biais de réseaux sociaux.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
qu attentent les gilets jaunes pour autoproclamer un d eux president de la republique et pourquoi pas
accepter ce que certains trouvent normal ailleurs ici en france.......
Répondre