VENEZUELA : les mensonges éhontés de l'Union européenne !

Publié le par FSC

Les mensonges de l'UE et ... de Macron, Le Drian et consorts.
Mensonges que les pourfendeurs habituels de "fake news" se gardent bien de défendre ... ruinant de ce fait le peu de crédit qui leur reste!
Mensonges qui bien sûr comme pour la détention des armes de destruction massive soit disant détenues par l'Irak est destinée à justifier l'ingérence politique, économique et militaire de l'impérialisme !
 
******************
 

Les observateurs de l'élection présidentielle qui a porté

Nicolas MADURO à la présidence

à à la haute représentante de l’Union Européenne, l’italienne Mogherinni

 

Chère Mme Mogherini,

Nous étions membre d’une équipe d’observateurs représentant l’élection du 20 mai au Venezuela. Nous avons rencontré des représentants de haut niveau de tous les candidats et les avons interrogés de façon détaillée. Nous avons rencontré le président et deux vice-présidents du Tribunal judiciaire suprême. Nous avons examiné le système électoral en détail et, le jour du scrutin, avons observé les procédures de vote à travers le pays.

Nous avons noté, en particulier, non seulement la sophistication du système de vote qui, de notre point de vue collectif, est à l’abri de la fraude, mais également que chaque étape, du vote lui-même à la compilation des déclarations, à leur vérification et à leur envoi électronique, s’est déroulée en présence de représentants des parties en conflit. En ce qui concerne les «irrégularités en matière de signalement», il serait intéressant d’entendre des exemples, car le système de signalement est exceptionnellement rigoureux et sans altération. Nous doutons que vous ayez des preuves à l’appui de la plainte de l’UE selon laquelle «de nombreuses irrégularités ont été signalées».

Nous avons été unanimes pour conclure que les élections se sont déroulées dans l’équité, que les conditions électorales ne sont pas biaisées, que les véritables irrégularités sont exceptionnellement rares et très mineures. Il n’y a pas eu d’achat de voix car il n’y a aucun moyen d’acheter un vote. La procédure elle-même exclut toute possibilité que quiconque sache comment un électeur a exprimé son vote; et il est impossible – comme nous l’avons vérifié – pour un individu de voter plus d’une fois ou pour quiconque de voter au nom de quelqu’un d’autre.

En bref, les affirmations contenues dans votre communiqué de presse sont des fabrications des plus scandaleuses, fondées sur des racontars et non sur des preuves et indignes de l’UE. Il n’a pas échappé à l’opinion que l’UE avait été invitée à envoyer des observateurs aux élections et avait refusé de le faire. AUCUNE des critiques formulées dans votre communiqué de presse de l’UE ne repose donc sur l’observation directe de l’UE sur le terrain.

Je serais ravi de discuter de cela plus en détail avec vous et de vous mettre en contact, ainsi que vos collègues, avec d’autres observateurs, notamment des personnalités politiques, des universitaires, des responsables des élections, des journalistes et des fonctionnaires de nombreux pays, dont: l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord. , Allemagne, Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay, Chili, Honduras, Italie, plusieurs pays des Caraïbes, Afrique du Sud, Tunisie, Chine, Russie et États-Unis (sic).

Cordialement,

Jeremy Fox, journaliste / écrivain
Jospeh Farrell, membre du conseil du Centre de journalisme d’investigation
Calvin Tucker, journaliste MS
Dr Francisco Dominguez, études latino-américaines, Université de Middlesex
Source: Observateurs internationaux de la lettre électorale du Venezuela aux observateurs des élections au Parlement européen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article