ALENÇON : contre la fermeture du bureau de poste

Publié le par FSC

Elément important du déclenchement du mouvement des Gilets jaunes, la désertification et l'effacement des services publics des territoires continue de plus belle.
Légitimant du même coup la poursuite du mouvement !
 
******************
 
SOURCE : Ouest France

 

Publié le 22/03/2019 

Le bureau de poste concerné de Courteille est situé rue Pierre-et-Marie Curie. | 

    
Dans un communiqué, le syndicat départemental CGT des activités postales et de télécommunications de l’Orne dénonce cette décision.


Le syndicat départemental CGT des activités postales et de télécommunications de l’Orne réagit, à son tour, à l’annonce de la fermeture du bureau de poste du quartier de Courteille à Alençon. Dans un communiqué du 22 mars, il dénonce « la manière très cavalière dont La Poste traite les usagers. Il serait fort discriminant pour cette population d’être privée du lien social que représente l’existence de ce bureau ».

La CGT s’oppose au transfert des activités vers une agence postale communale et un relais poste urbain. « Cela n’a rien à voir avec un bureau de poste de plein exercice. La Poste va priver les habitants de ce quartier d’un service public de proximité et du distributeur automatique de billets. »

« Nous déplorons que les activités historiques de La Poste soient sabordées dans une logique de réduction des coûts par le biais des réorganisations des bureaux qui réduisent les horaires d’ouverture pour aboutir à leur fermeture définitive. »

« La CGT est aux côtés des usagers, des salariés et de tous ceux qui veulent défendre le service public de qualité, poursuit le communiqué. L’argent existe, le chiffre d’affaires de La Poste est en hausse. En cinq ans, elle a engrangé près de cinq milliards d’euros de bénéfices. »

Alençon. La CGT s’oppose aussi à la fermeture du bureau de poste de Courteille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article