PREUVES que le grand débat c'est bien de l'enfumage !

Publié le par FSC

Il allait écouter, entendre ce qui montait du peuple.
c'est du moins ce que les éditocrates et les médias au service du pouvoir n'arrêtent pas de répéter.
 
Mais quand on rentre dans le concret et sur une question centrale qui a mis en mouvement les Gilets jaunes, à savoir la désertification rurale, l'effacement des services publics des territoires : guichets de gare, maternités, postes, services de proximité de toute sorte, ALORS le pouvoir sort l'arsenal des justifications : dette publique, rationalisation, problèmes de sécurité évoqués mensongèrement notamment pour les fermetures de maternité ... c'est on continue : objectif de suppression de 120.000 fonctionnaires et donc recul des services publics.
 
Illustration sur le terrain des effectifs et des moyens de fonctionnement de l'ardeur macronienne aux cadeaux massifs au privé comme dans le cas des Aéroports de Paris ou de la Française des jeux.
 
 Rien à attendre donc des conclusions et des propositions du grand sachem si ce n'est le rebond des luttes pour le contraindre à revoir l'ensemble de sa politique.
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article