L'OTAN : un danger pour la PAIX !

Publié le par FSC

La lutte pour la PAIX est partie intégrante de la lutte revendicative pour une meilleure situation des travailleurs et du peuple.
Confrontée à la crise profonde de son système et à sa domination sur le monde l'impérialisme et l'impérialisme US en premier lieu a recàurs à la course aux armements et aux interventions guerrières contre les peuples et les gouvernements simplement soucieux de la maîtrise de leur ressource et de leur indépendance de choix.
 
L'appareil militaire de l'Europe sous contrôle loin d'être destiné à assurer défense nationale et garantie de paix est un instrument d'intervention impérialiste au service des intérêts de l'oligarchie européenne et atlantiste!

STOP!

 

 

 
_______________________________
 
:

 

Traduction ML pour « Solidarité internationale PCF – vivelepcf ».

Les plus grandes manœuvres militaires navales internationales, sous la conduite de l’OTAN en Mer Noire [du 5 au 13 avril 2019], sous l’intitulé « Sea Shield 2019 » [Bouclier de la mer 2019], avec la participation des Etats-Unis, de la Bulgarie, de la Grèce, du Canada, de la Roumanie, des Pays-Bas, de la Turquie, ainsi que de l’Ukraine et de la Géorgie, font encore monter d’un cran les tensions entre l’alliance impérialiste et la Russie.

Ces manœuvres sont consécutives à « l’engagement » pris par les pays de l’OTAN de prendre une « série de mesures » pour soutenir l’Ukraine et la Géorgie.

Ces actions de l’OTAN surviennent peu après la provocation commise dans la zone par les forces navales du gouvernement réactionnaire d’Ukraine, spécialement dans le détroit de Kertch.

Le gouvernement grec de SYRIZA ne peut pas se cacher derrière une soi-disant « alliance progressiste ». De fait, il s’aligne, cette fois encore, sur la position fixée auparavant par le parti ND [Nouvelle démocratie – droite grecque] et tous les partis bourgeois qui ont gouverné notre pays et l’ont associé aux opérations de l’OTAN et à la montée des antagonismes inter-impérialistes qui mettent en danger les peuples :

-La lutte pour le retour immédiat au pays de toutes les forces militaires grecques impliquées dans des expéditions impérialistes à l’extérieur doit être intensifiée !

-Aucune participation aux projets de l’impérialisme et à ses organisations !

-La Grèce doit cesser d’être une rampe de lancement pour les guerres impérialistes de l’OTAN-UE !  

 

     Le 8 avril 2019

par le Bureau de presse du Comité central du Parti communiste grec.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article