LES LUTTES plus que jamais là : journée morte dans les écoles contre la loi Blanquer, retraités à nouveau dans la rue ...

Publié le par FSC

L'opposition à la politique de casse sociale du pouvoir ne cesse de se manifester.
Ce jeudi même ce sont les parents d'élèves en soutien aux enseignants, les retraités qui dénoncent l'entreprise de démantèlement de la macronie contre les travailleurs, les salariés, les services publics, les biens communs...
 
Un exemple parmi beaucoup d'autres de cette protestation dès ce lundi à Pau :
 

_____________________________________

La Loi Blanquer, actuellement en discussion au Parlement, vise à caporaliser les professeurs, à instaurer des établissements de natures différentes au sein même du service public (établissements des savoirs fondamentaux, aux objectifs pédagogiques restreints, pour les quartiers populaires et les zones rurales, avec des échanges de services imposés entre premier et second degré … et à l’autre bout de la hiérarchie sociale, les établissements internationaux qui pourront sélectionner leurs élèves, leurs professeurs et recevoir des dons des entreprises privées), privilégie les établissements privés (financement par les communes des maternelles privées, libéralisation de la mission pédagogique, ouvertes à toutes sortes d’acteurs).

_____________________________________

 

Ce qui fait encore défaut c'est la convergence organisée de toutes ces luttes.
 
Pourtant,  large appel syndical et politique pour une lutte commune le samedi 27 avril prochain sera une nouvelle étape pour la construction de cette indispensable convergence !
 
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article