Un hommage de "Làbas si j'y suis" à Julien LAUPRETRE

Publié le par FSC

C'était en février 2014.
 

« Il faut que tu fasses quelque chose d’utile et que tu rendes la société moins injuste. » Toute sa vie, Julien Lauprêtre a répété ce que Manouchian lui avait dit quelques instants avant d’être fusillé avec les 23 de l’Affiche rouge, le 21 février 1944. « Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant [1] ». Militant communiste puis président du Secours populaire français durant 61 ans (!), Julien Lauprêtre a consacré sa vie à rendre la société moins injuste. Un beau parcours, qu’il nous racontait dans cette émission du 26 février 2014, que nous vous proposons en hommage :

A écouter ou à réécouter :

https://la-bas.org/spip.php?page=player&id_document=4634

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article