Le régime Macron participe activement au massacre des Yéménites par le régime-voyou saoudien !

Publié le par FSC

Preuve s'il en fallait que ce qui prime c'est le business des armes et que pour les gouvernements occidentaux dont le pouvoir français l'évocation des "droits de l'homme" n'est que le masque des intérêts glacés du capital!
 

Yémen, la guerre oubliée

 
________________________________
REPRIS du site Réveil communiste :
 

La France confirme de nouvelles livraisons d'armes à l'Arabie saoudite
 Paris, le 8 mai (Presse latine) Le gouvernement français a confirmé aujourd'hui qu'il remettra les armes à nouveau à l'Arabie saoudite, malgré les récentes révélations selon lesquelles des armes françaises sont utilisées par ce pays dans le conflit au Yémen.

S'exprimant sur BFMTV, la ministre de la Défense Florence Parly a admis qu'"il y aura une livraison d'armes en fonction et sous contrat commercial" sur le navire saoudien Bahri Yanbu, qui doit arriver au port du Havre mercredi.

Le site Web Disclose, consacré à la recherche, indique qu'il s'agit de canons qui pourraient être utilisés pendant la guerre au Yémen.

Le titre ne donnait pas de détails sur l'envoi et affirmait que " pour autant que le gouvernement français le sache, nous n'avons aucune preuve que les victimes au Yémen sont le résultat de l'utilisation d'armes françaises.

Il y a quelques jours, Disclose et Radio France ont révélé un rapport du renseignement militaire français selon lequel des armes vendues par Paris à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis sont utilisées au Yémen.

L'inventaire comprend des chars Leclerc, des obus, des chasseurs Mirage 2000-9, des radars Cobra, des véhicules blindés Aravis, des hélicoptères Cougar et Dauphin, des frégates Makkah, une corvette Bayunnah lance-missiles et des canons Caesar.

La presse a déclaré que, bien que conscient des risques que ces armes causent de graves dommages à la population civile du Yémen, le gouvernement continue de les livrer à l'Arabie saoudite, citant l'exemple de 147 armes à feu dont l'envoi est prévu d'ici 2023.

Le gouvernement français a insisté sur le fait que selon les informations dont il dispose, l'arsenal français n'est utilisé qu'en position défensive, mais pas en première ligne.

Selon plusieurs organisations humanitaires, le conflit au Yémen a fait des dizaines de milliers de morts, y compris des civils, tandis que l'ONU a indiqué que plus de trois millions de personnes sont déplacées et que plus des deux tiers de la population (24 millions) ont besoin d'aide humanitaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kkrtpozkxy 17/12/2019 00:50

What are the current trends in research about helping people break out of addictive behaviors?