Les mensonges récurrents du macronisme

Publié le par FSC

Le mensonge et le travestissement des réalités est constitutif du pouvoir de la bourgeoisie.
C'est qu'exerçant le pouvoir au service d'une minorité de privilégiés elle est contrainte à l'enfumage permanent en prétendant agir pour l'intérêt général et donc " pour les droits sociaux".
D'où par ailleurs la nécessité pour elle de contrôler étroitement l'appareil d'information.
On a une illustration flagrante de ce grand écart avec le discours de Macron devant l'Organisation Internationale du travail où il a notamment fustigé  l' "ajustement économique et de la dette [qui ]prévaut sur les droits sociaux", lui l'agresseur en chef de TOUS les conquis sociaux et qui s'apprête à s'en prendre à l’Indemnisation du chômage et aux retraites, tandis qu'il privatise à tour de bras et dégomme le service public de santé!
 
 
_____________________
 
SOURCE : Le Capital
 

 

Emmanuel Macron a dénoncé mardi devant l'Organisation internationale du travail à Genève les dérives d'un "capitalisme devenu fou" au sein d'organisations comme le FMI ou l'OMC qui privilégient les ajustements économiques aux droits sociaux.

En allusion au mouvement des "gilets jaunes" en France, le chef de l'Etat français a par ailleurs reconnu de nouveau avoir fait une "erreur fondamentale", non de fond mais de méthode.

"Nous avons peut-être parfois construit des bonnes réponses trop loin de nos concitoyens en considérant qu'il y avait des sachants et des subissants. C'était une erreur fondamentale", a-t-il admis.

Plus globalement, il a réclamé le retour à une "économie sociale de marché où chacun trouve sa part", au lieu d'une "captation des richesses par quelques-uns". Sinon "on nourrit les extrêmes", a-t-il dit, comme l'an dernier au Forum de Davos.

"Quelque chose ne fonctionne plus dans ce capitalisme qui profite de plus en plus à quelques-uns. Je ne veux plus que nous considérions que le sujet d'ajustement économique et de la dette prévaut sur les droits sociaux", a lancé M. Macron.


"Quand le peuple ne trouve plus sa part de progrès", il peut être "attiré par l'autoritarisme, qui dit: +la démocratie ne vous protège plus contre les inégalités de ce capitalisme devenu fou. Nous allons faire des murs, des frontières, sortir de ce multilatéralisme, il est mou+."

"On ne peut pas défendre ce que je dis à l'OIT et dire ensuite au FMI ou autour de la table du Conseil européen: +vous allez vous ajuster face à la crise financière et réduire vos droits sociaux+. Ca doit être terminé", a-t-il insisté, plaidant la cohérence.

"Ou dire à l'OMC: +c'est formidable le commerce, il faut négocier des accords avec tout le monde, quelle que soit leur sensibilité sociale et environnementale. Et vive le dumping, ça ira mieux, ça enrichit tout le monde+", a-t-il ajouté, se défendant de tenir un discours "crypo-marxiste" à l'OIT et libéral en France.

Le chef de l'Etat a souhaité que le G7 organisé fin août à Biarritz appelle tous les pays à se doter d'ici à 2030 d'un système de protection sociale pour tous. Il a aussi appelé à un "ordre public social" incluant un salaire minimum, comme la France le défend au niveau européen, et la création au G7 d'un "fonds à impact social et environnemental".

"La crise que nous vivons peut conduire à la guerre et à la désagrégation des démocraties, a-t-il averti. Tous ceux qui croient, sagement assis, confortablement repus, que ce sont des craintes qu'on agite se trompent, ce sont les mêmes qui se sont réveillés avec des gens qui semblaient inéligibles, ou sortis de l'Europe, alors qu'ils pensaient que ça n'adviendrait jamais."

Dans un communiqué mardi soir, la présidente du RN Marine Le Pen a dénoncé la "duplicité" de M. Macron, "prédiateur fasciné et exalté" du "capitalisme fou" qu'il dénonce. "En tentant de faire oublier à Genève ce qu’il a encouragé, organisé et amplifié en France, et qui a déclenché l’un des plus grands mouvements de contestation populaire, Emmanuel Macron use d’un cynisme et d’une hypocrisie des plus condamnables", a-t-elle protesté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JUTTA PAULUS 21/08/2019 13:52

PRET RECU CHEZ MME IRANNA BRUN

Particulier de l'autre bout du monde et proche !
(En France,Tahiti,Suisse,Allemagne,Canada, USA...).
Ceci devra vous intéressé. Nous offrons des prêts à toutes personnes dans de réelle besoins et susceptible de rembourser à temps un prêt allant de 2.000 € à 5.000.000 €.
Pour plus de renseignements veillez nous contacté:

irannabrun@gmail.com

JUTTA PAULUS je suis né en Suisse

Solange PINTURIER 17/06/2019 14:02

Bonjour,Madame et Monsieur Je me présente moi c'est Solange PINTURIER l'hatant une journaliste et présentatrice de télévision française je suis née le 15 Juillet 1946. j'habite à Paris Tremblay-en-France aujourd'hui il y a trop d'escroquerie dans les offres de prêt entre particulier Moi je suis une journaliste la plus part de ceux qui se disent prêteurs sur des site sont tous des escrocs je vous conseille vivement de faire vraiment attention vous qui n'avez pas la faveur des banques, ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures,fonds à investir sur les entreprises pour vos affaires, pour achat de voiture, pour l'achat de moto contacté directement Madame IRANNA BRUN
Mais heureusement grâce à elle beaucoup de victime d'arnaque sont heureux aujourd'hui je suis une journaliste je n'ai aucun intérêt à vous mentir pour sali ma réputation Je vous prie chers lecteurs de ne plus vous tromper d'adresse. Pour une réponse rapide à vos demandes Contacter directement la prêteuse à l'adresse suivante : irannabrun@gmail.com
Vous pouvez croire aux témoignages portant sur Mme IRANNA BRUN
Cordialement, Bonne suite de journée a tout le monde
Merci de partager pour aider vos amis qui en ont besoin.