UNIONS LOCALES CGT : une force irremplaçable !

Publié le par FSC

C'est le maillage des Unions locales (plus de 800) qui donne à la CGT la possibilité de rassembler les travailleurs, d'organiser leur défense et de coordonner leurs luttes quels que soient leur statut, leur entreprise, leur situation (CDI, CDD, précaires, sans emploi ...).

C'est donc une bonne nouvelle que d'apprendre le renforcement et la relance de ces structures de base sur tout le territoire !

_______________________

SOURCE : Ouest France


Son action s’étend sur tout le Perche. Le syndicat espère recruter de nouveaux adhérents.


Le congrès de l’Union locale CGT s’est tenu vendredi 14 juin à la salle polyvalente de Saint-Langis, la commune mettant par ailleurs un local à sa disposition. L’Union locale étend son action sur tout le Perche et compte beaucoup de membres à l’usine Essity du Theil-sur-Huisne.

« À l’heure actuelle, la CGT a beaucoup de travail dans les entreprises, il y a beaucoup de précarité et les salariés en CDD ou contrat précaire hésitent à se syndiquer, sans parler de la pression exercée sur eux. Je rappelle que se syndiquer est un droit », a souligné Christiane Denimal-Colin en début de réunion.

Les unions locales s’avèrent être les plus proches des salariés et des petites entreprises. « Le travail n’est pas un coût mais une richesse, c’est le coût du capital qu’il faut réduire », a rappelé Isabelle Ledoux, secrétaire départementale.

Les objectifs de la nouvelle commission exécutive élue vendredi : relancer l’activité de l’Union locale en étant plus présents sur le terrain et dans les entreprises, gagner de nouveaux adhérents dans les entreprises et leur donner envie de participer à l’Union locale, organiser une journée de formation pour l’accueil des nouveaux syndiqués, créer une section des retraités. Mettre en place des permanences, notamment une permanence Indecosa, association de défense des consommateurs et porter le débat des 32 heures.

La commission exécutive : secrétaire, Sylvie Jardin ; adjoint, Thierry Pérennec ; trésorier, Sébastien Charon ; adjoint, Isabelle Babin.

Saint-Langis-lès-Mortagne. L’union locale CGT veut relancer son activité
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JPT 21/06/2019 12:03

Pire encore, la Région serait alimentée financièrement directement par le système de cotisations, au détriment des UD et UL, qui n'auraient plus les moyens d'exister...
Il y a déjà des tentatives -et des réussites- de fusion d'ULs au prétexte "qu'elles ne fonctionnent pas".
En Nouvelle Aquitaine, la conférence de cette automne pourrait engager la réflexion d'un processus de regroupement d'UD...Vigilance, vigilance...

richard PALAO 21/06/2019 10:53

La confederation envisage de renforcer le role des comites regionnaux au detriment des UL et UD calquant ainsi l'organisation de la CGT sur les nouvelles regions , ce serait une grave decision qui risquerait d eloigner encore plus les salaries des syndicats et aggraverait la tendance a l institutionnalisation du syndicat ...