Chambéry : expulsé de son logement, il succombe à un malaise cardiaque

Publié le par FSC

Un homme de 50 ans est mort d’un malaise cardiaque alors qu’il était expulsé de son appartement de la cité de Bellevue à Chambéry, mercredi 3 juillet 2019. Mais dans quel siècle sommes-nous? Celui où des ouvriers meurent de canicule sur un toit, celui où un père de famille meurt pour cause d’expulsion pendant que les criminels en col blanc, les délinquants financiers jouissent d’impunité? Le droit au travail , le droit au logement de chaque individu sera-t-il toujours bafoué… (note de danielle Bleitrach)

 Un témoin a filmé, mercredi 3 juillet 2019, l’expulsion d’un homme de 50 ans, qui a succombé à un malaise cardiaque à Chambéry. (capture d’écran vidéo RTL)

La scène dure à peine 10 secondes. On voit un homme, menottes aux poignets, traînés par deux agents jusqu’à une voiture de police. Il est maintenu par les bras, ses pieds raclant le sol.

Cette vidéo , tournée par un voisin mercredi 3 juillet 2019 et diffusée jeudi 4 juillet 2019 par RTL , montre, selon la radio, l’expulsion d’un père de famille de 50 ans, résidant à la cité HLM de Bellevue, sur les hauteurs de Chambéry, qui succombera à un malaise cardiaque.

Ce père de 4 enfants s’était opposé aux policiers venus expulser sa famille pour la troisième fois à cause de loyers impayés.

D’après RTL , la directrice départementale de la sécurité publique (DDSP) de Savoie a estimé qu’il s’agissait d’un drame terrible. Cette affaire a donné lieu à l’ouverture d’une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGN).

Lakhdar, 50 ans, un père de famille de 4 enfants s’est tout de suite opposé aux policiers qui voulaient expulser sa famille pour des loyers impayés. C’est la troisième fois que les forces de l’ordre interviennent pour déloger cette famille résidant à la cité HLM de Bellevue, sur les hauteurs de Chambéry (Savoie).

Mais cette intervention a tourné au drame. Embarqué par les policiers comme on le voit sur une vidéo filmée par une voisin et transmise à RTL, le père de famille a fait un malaise cardiaque qui lui a été fatal. 

 

« Il s’est énervé et les flics lui sont tombés dessus« , raconte un témoin de la scène, choqué. « J’ai dit aux policiers : ‘Lâchez-le, il est malade’, parce qu’il a déjà fait des crises cardiaques ». « J’ai dit 5,6 fois : ‘Lâchez-le, il va mourir’. Devant sa femme et ses enfants, ils l’ont traîné dans la voiture comme un chien, avec les menottes », précise-t-il.

À lire aussi

Capture expusioonSAVOIE

Décès lors d’une expulsion à Chambéry : « Pas de violences policières » pour Laetitia Philippon

​​​​​​​

Pour ce voisin, Lakhdar « est mort dans la voiture, comme un chien. Pourquoi ? Pour un appartement de m****. Avant, j’avais du respect pour la police, mais là, je n’ai jamais vu ça », conclut-il, en colère.

Laetitia Philippon, la directrice départementale de la sécurité publique, a estimé qu’il s’agissait d’un drame terrible. Une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN, ndlr) a été ouverte pour faire toute la lumière sur cette affaire.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article