Un ouvrage sur l'écologie réelle de Guillaume SUING

Publié le par FSC

Alors que la question écologique est instrumentalisée par les classes dominantes pour tenter de sauver le système en verdissant leur discours et en tentant de récupérer l'aspiration des populations et de la jeunesse à une société plus juste respectueuse de l'homme, de la nature et de l'environnement, voilà un ouvrage qui met bien cette question au centre de la réflexion et des exigences de l'heure ... AVEC UNE APPROCHE RADICALEMENT DIFFERENTE

____________________________

COMMENTAIRES :

Ecologie Ou défense de l'environnement ?

Les termes eux-mêmes sont porteurs de sens et d'engagement idéologique.

Dans le droit fil des idées dominantes : réduction de l'écologie à la décroissance  (ARIES), identité du BIO à l'absence de pesticide OU CROISSANCE dans la CONJUGAISON de l'ENSEMBLE des techniques agricoles ne considérant plus le sol comme un simple réservoir MAIS comme un organisme vivant, complexe dont il convient de respecter la dynamique TOUT en visant à accroître le rendement qualitatif ?

La transition vers un modèle ACROECOLOGIQUE loin du rejet réducteur de la critique du productivisme nécessite l'organisation de toute une infrastructure d'accompagnement reposant essentiellement sur la formation des paysans eux-mêmes et de leur contribution volontaire.

Organisation RATIONNELLE , planifiée concertée que seul un état au service des travailleurs est en mesure de mettre en oeuvre.

Dans son ouvrage, le biologiste Guillaume SUING par une APPROCHE HISTORIQUE de la question écologique en URSS, analysée dans la diversité de ses phases loin des clichés anti-communistes et de CUBA socialiste revisite fondamentalement la question à la lumière d'une réflexion marxiste.

A l'opposé radical de l'européisme des verts du type JADOT il établit un lien profond entre une authentique politique  de transition agroécologique ET les nécessités d'une autosuffisance alimentaire qui ne peut être adossée qu'à l'indépendance nationale et à la souveraineté du peuple.

Un ouvrage majeur qui ne retiendra pas évidemment l'attention des médias du système mais qui devrait retenir l'attention des militants et de TOUS les écologistes sincères, sans œillère idéologique!
 

______________________________

 

Guillaune SUING  :
Professeur agrégé en sciences de la vie et de la terre. - En poste au Lycée Émile-Zola (Wattrelos, Nord, en 2016). - Membre du cercle Henri Barbusse

 

Quatrième de couverture

Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu'au plus grand plan d'agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s'aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c'est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l'agriculture « chimique ».

Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d'enseignements pour l'époque actuelle, est aujourd'hui totalement passée sous silence, y compris dans le discours écologiste contemporain, « décroissant », volontiers malthusianiste, et concrètement incapable de participer au renversement du seul véritable responsable de la destruction barbare de notre environnement : le capital.

De même, les efforts de l'écosocialisme, très en vogue aujourd'hui, pour tenter une nouvelle « rénovation » du marxisme, s'accompagnent d'une étrange omertà sur l'indiscutable avant-garde cubaine en matière d'agro-écologie. Sans doute par aversion pour une question indissociable de la protection de l'environnement, à Cuba comme ailleurs : celle de la souveraineté nationale.

On l'aura compris, Guillaume Suing, agrégé de biologie et spécialiste de l'histoire de la biologie, nous montre que sur la question de l'écologie et du marxisme, tout est à revoir.

 

 

Ci-après le débat passionnant qui s'est tenu à la librairie des Tropiques à Paris !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guillaume Suing 28/07/2019 14:23

Merci pour ce commentaire qui montre que vous avez parfaitement compris l'enjeu central agroécologie/indépendance nationale et donc socialisme. La vidéo mentionnée à la fin n'est toutefois pas la bonne (celle ci parle de mon premier livre en 2016), voilà le bon lien:

https://www.youtube.com/watch?time_continue=3409&v=hy-95MSIdj8

Par ailleurs mon dernier article peut vous interesser au sujet de l'acu écologie et Greta Thunesberg:
"Les écologistes finiront par provoquer la catastrophe qu'ils prétendent vouloir éviter":
https://germinallejournal.jimdo.com/2019/07/25/les-%C3%A9cologistes-vont-finir-par-provoquer-la-catastrophe-qu-ils-pr%C3%A9tendent-%C3%A9viter/?fbclid=IwAR1Qbyayrogo0OWykHJo5g0cJXLgeH5vP7frHIIrB7WuN6kxjdR3FDhIhiY

Fraternellement et merci encore pour votre contribution
GS