Quand le Centre National de la recherche Scientifique nouveau style a commencé de détruire 151.000 ouvrages !

Publié le par FSC

INFORMATION d'Annie Lacroix-Riz :

La destruction des livres cela ne vous rappelle rien ? ...

 

 

Le responsable de la section SNTRS-CGT de Nancy vient de me faire suivre ce message de la bibliothèque de l'institut de mathématiques Elie Cartan de Nancy. Bref, la décision du CNRS de détruire 151 000 ouvrages de la part du CNRS est inacceptable. Elle relève de l'obscurantisme de ... la part d'un organisme public de recherche scientifique.

Cette initiative ne montre-t-elle pas au grand jour l'orientation de la direction du CNRS par rapport à l'INIST, par rapport à ses personnels dont une bonne dizaine continue à errer de missions en missions.

REACTIONS :

 

Bonjour à tous,

La bibliothèque de l'IECL a besoin de beaucoup de bras la semaine prochaine ! Pourquoi ? Lisez la suite pour savoir.
Je suis Cécile JEROME, la bibliothécaire de l'IECL. Je vous contacte pour une occasion un peu spéciale. L'INIST (Institut national de l'information scientifique et technique, établissement CNRS situé à Vandoeuvre-lès--Nancy, à deux pas de l'IECL de Nancy) a pour mission depuis 30 ans de collecter l'ensemble de la production scientifique française et étrangère pour la mettre à disposition de la communauté CNRS via le service de la fourniture de document RefDoc. Ce service est alimenté par un fonds documentaire de 151 000 ouvrages. Le CNRS a décidé de supprimer le service RefDoc le 31 décembre 2018. Les 151 000 ouvrages du fonds documentaire de ce service vont être détruits. La destruction a commencé hier.

Face à cette situation, le RNBM (Réseau national des bibliothèques de mathématiques) m'a proposé de récupérer des ouvrages de maths de l'INIST pour les répartir ensuite dans les différentes bibliothèques de maths du réseau. Cette “mission de sauvetage” permettrait de conserver des ouvrages uniques qui sont malheureusement destinés à être détruits. L'intérêt de ce “sauvetage” pour la communauté scientifique mathématique me semble évident.

Cependant, le sauvetage n'a pas pu avancer aussi vite que prévu (problème avec le marché du CNRS concernant les déménagements). Je suis en train de demander un devis à une entreprise de déménagement. Le réseau des bibliothèques de maths paiera la facture de ce déménagement. 

Je vous sollicite aujourd’hui car pour mener à bien ce déménagement, il nous faut des petites mains qui iront chercher les livres dans les rayonnages. Ce serait l'occasion de passer une journée à l'INIST à récupérer mettre des livres dans des cartons dans la joie et la bonne humeur avec votre bibliothécaire préférée !

Vous pouvez indiquer toutes vos disponibilité pour la semaine prochaine dans l'Evento (aka le Doodle de Renater) ici : https://evento.renater.fr/survey/date-du-sauvetage-de-l-inist-tjf36sjk

Nous avons besoin d'une cinquantaine de personnes
Mon but est de réunir un maximum de personnes pour mettre des livres en cartons. Puis nous stockerions les cartons à l'INIST jusqu'en novembre 2019. En novembre, un transporteur acheminera les cartons jusqu'à l'IECL dans les salles 506, 110 et la salle du sous-sol. Car l'ensemble des livres de maths de l'INIST représente 5 000 ouvrages, soit 330 cartons. J'ai effectué un tri, en concertation avec le réseau des bibliothèques de maths, pour ne garder que ce qui a une valeur scientifique, ou patrimoniale notable. Nous prendrions environ 250-300 cartons

Cependant, je précise que ce sauvetage ne pourra se faire que si j'obtiens une réponse rapide pour la mise en place d'un devis pour le déménagement.
Je fais le maximum pour que ce soit réalisable.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article