service d'imagerie médicale de l'hôpital de Chalon sur Saône : TOUJOURS le manque de moyens pour fonctionner normalement

Publié le par FSC

Il faut aller chercher les moyens financiers là où ils se trouvent (chez les riches, en s'attaquant véritablement à la fraude fiscale , en donnant la priorité absolue aux dépenses civiles contre les dépenses militaires ...) pour une véritable politique de santé au service des populations (moyens en personnels, entretien des locaux, constructions,  ouverture de lits, formation du personnel ...)

En n'oubliant pas que ce sont les politiques restrictives et malthusiennes, hypersélectives de  formation (numerus clausus) depuis des dizaines années qui sont responsables de la situation actuelle.

ET que Macron et sa ministre de la santé agissent dans la continuité de ces politiques qui visent à restreindre massivement les dépenses de santé et à livre le secteur aux intérêts privés!

____________________

SOURCE :http://www.info-chalon.com/articles/2019/07/04/44876/a-coince-au-service-d-imagerie-medicale-de-l-hopital-de-Chalon-sur-Saone

 

Laurent GUILLAUMÉ

Publié le 04 Juillet 2019 
Communiqué des organisations syndicales 

 

Les syndicats CGT et FO du Centre Hospitalier William Morey de Chalon sur Saône se voient contraints de communiquer pour informer la population du bassin chalonnais.

Le service d’Imagerie Médicale rencontre d’importantes difficultés à la suite d’un manque de médecins radiologues.

L’établissement est mobilisé afin de permettre la continuité d’un fonctionnement minimal durant la période estivale.

Les radiographies externes à l’Hôpital ne seront assurées en totalité sur certains jours. Elles pourraient  être transférées sur d’autres structures  du département.

Les Organisations Syndicales CGT FO communiquent afin de protéger le personnel de ce service des risques psycho-sociaux liés à l’impossibilité de répondre favorablement à la demande de la population

Les Organisations Syndicales CGT et FO s’interrogent de l’organisation médicale dans le Groupement Hospitalier de Territoire qui a été vendu comme la solution miracle.

 

De son côté, l'hôpital de Chalon sur Saône communique sur son portail internet, " L’activité restera dégradée durant deux jours la semaine prochaine. Des solutions de remplacement médical sont en cours de confirmation pour les semaines suivantes, ce qui devrait permettre  de retrouver un fonctionnement plus satisfaisant et de pouvoir planifier l’activité pour les mois d’été.

Une nouvelle information pourra être diffusée au plus tard en début de semaine prochaine".

 
Suite à la publication sur info-chalon.com, Fabrice Cordier, Directeur délégué de l'hôpital de Chalon sur Saône a tenu à préciser que la situation s'est retrouvée complexifiée par le départ soudain d'un médecin radiologue "5 jours après sa prise de fonction alors qu'il connaissait la structure pour avoir déjà effectué un remplacement". "Il était naturellement inscrit au planning d'été". "La situation à la "normale" devrait intervenir fin de semaine prochaine avec l'intervention de remplaçants tout l'été, le recours à la télé-imagerie et l'appel à la vacation de praticiens libéraux". A noter qu'un médecin radiologue a été recruté pour la rentrée de septembre. "Un certain nombre de rendez-vous ont été transférés sur d'autres établissements" rajoute le directeur délégué.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article