la section CGT de l’hôpital Nord Deux-Sèvres (Faye-l’Abbesse, Thouars et Parthenay) dénonce la loi « ma santé 2022 » portée par Agnès Buzyn

Publié le par FSC

SOURCE :

https://www.lanouvellerepublique.fr/bressuire/nord-deux-sevres-la-cgt-de-l-hopital-veut-interpeller-les-elus-lrem-sur-la-loi-sante

" Au CHNDS comme dans les autres hôpitaux, la lumière est mise sur la lutte des services des urgences. Mais il ne faut pas oublier pour autant que le manque de personnel, le manque de temps, le rappel incessant sur les repos, les heures supplémentaires non récupérées et encore moins payées sont le lot quotidien d’une majorité de personnels tous grades confondus et dans tous les services ! ", indique notamment le communiqué.

Depuis le 25 mars dernier, le syndicat CGT du CHNDS a déposé un préavis de grève journalier concernant tous les services de l’établissement.

 

" Les quelque 80 millions d’euros mis sur la table par la Ministre […] c’est une goutte d’eau qui ne sert qu’à faire des effets de communication. Nous invitons chaque citoyen, chaque agent hospitalier, chaque élu localà interpeller nos députés, en particulier ceux de la majorité, pour exiger une véritable réforme garantissant l’égal accès pour tous aux soins et le maintien de véritables hôpitaux de proximité ", conclut le syndicat majoritaire du CHNDS qui rappelle qu’une journée de mobilisation nationale aura lieu le mercredi 11 septembre à Paris.

De fait, « nous invitons chaque citoyen, chaque agent hospitalier, chaque élu local à interpeller nos députés, en particulier ceux de la majorité, pour exiger une véritable réforme garantissant l'égal accès pour tous aux soins et le maintien de véritables hôpitaux de proximité. Si rien n'est fait très rapidement, alors le CHNDS dans sa configuration actuelle ne sera bientôt plus qu'un souvenir ».

 

    •  
    •  
    •  
    •  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article