TRAINS de BANLIEUE : qualité déplorable des nouveaux trains !

Publié le par FSC

SOURCE : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/en-ile-de-france-la-cgt-critique-la-qualite-deplorable-des-nouveaux-trains-de-banlieue-20190814

 

En Île-de-France, la CGT critique la qualité «déplorable» des nouveaux trains de banlieue

Arrivés en 2017, les trains Regio 2N fabriqués par Bombardier sont, selon la CGT, d'une «qualité déplorable». Le constructeur dément et affirme qu'ils ont déjà fait leur «preuves de performance» dans les dix autres régions où ils roulent depuis 2014.

La CGT Cheminots est en guerre contre un nouveau modèle de trains circulant en Ile-de-France, dénonçant sa «qualité déplorable», au grand dam du constructeur Bombardier, pour qui le matériel est «totalement conforme». Construits par Bombardier dans le nord de la France, ces nouveaux trains Regio2N circulent sur la ligne R qui relie Paris à Melun puis Montereau (Seine-et-Marne) ou Montargis (Loiret). Leurs livraisons avaient déjà été retardées en début d'année, après des malfaçons.


Pour le syndicat, les trains ne sont pas au niveau : la CGT relève de nombreux problèmes de caténaires à l'arrivée sur les voies de garage et pointe surtout deux incidents «où on perd des éléments de sécurité». Un choc à l'avant du train a, en particulier, provoqué un court-circuit, empêchant le déclenchement immédiat du signal d'alerte radio qui avertit tous les autres trains circulant dans le secteur. Le syndicat a donc multiplié les droits d'alerte -un appel relayé jusqu'à Toulouse où la circulation des TER a été perturbée mardi-, amenant la direction à envisager la pose de peinture isolante et à équiper les conducteurs de radios portatives et de balises de détresse.

«On a un taux de pannes et un taux d'incidents qui est beaucoup plus élevé qu'ailleurs» avec ce train arrivé en 2017 dans la région, a indiqué mercredi à l'AFP le secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Paris-Gare de Lyon, Bérenger Cernon. «Est-ce que Ile-de-France Mobilités (qui gère les transports pour la région) n'a pas mis une pression de dingue a Bombardier pour que ces rames soient fournies en temps et en heure?», a interrogé le syndicaliste, estimant que «la qualité n'est pas au rendez-vous».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article