Laurent BERGER : le petit télégraphiste de MACRON

Publié le par FSC

N'en déplaise aux chroniqueurs complaisants et laudateurs du JDD, Laurent BERGER se comporte bel et bien en relais du pouvoir dans le monde du travail.

Il s'agit tout en feignant une opposition sur des points secondaires de tenter de créer un consensus autour de la contre-réforme afin que sur ses objectifs essentiels ( baisse des pensions notamment) elle puisse passer.

Le sous titre d'ailleurs est un aveu involontaire sur le caractère de la démarche puisqu'il indique que Laurent BERGER " n'entend pas céder AISEMENT", autrement dit qu'au final il entend céder !

Mais pour eux il convient d'embrouiller un peu les choses pour masquer l'essentiel !

LA voix de son maître dans les médias propriété des milliardaires :

Berger reste dur en affaires. Et fait entendre sa voix. En un an, il a enchaîné près de 150 interviews

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Richard palao 10/09/2019 19:34

Comment la direction de la CGT peut elle continuer a pratiquer le syndicalisme rassemble avec le syndicat du telegraphiste de l elysee? ...dis moi qui tu frequentes ...