PETITION pour la LIBERATION de Julian ASSANGE !

Publié le par FSC

REPRIS du site de Danielle BLEITRACH 

Avec le commentaire suivant :

La pétition sera lancée à la fête de l’humanité, le premier rendezz-vous des diffuseurs aura lieu le cendredi 13 septembre dans la cité du livre à partir de 15heures, vous pouvez vous joindre à eux. Ceux qui ne seront pas présents à la fête de l’humanité peuvent s’en emparer et la faire signer chez eux et la porter à leurs élus en envoyant le double au comité.

________________________________

 

Monsieur le président de la république
Monsieur le premier ministre 
Messieurs et mesdames les parlementaires, élus

 


La France est le pays des droits de l’homme et vous avez reçu mandat de la représenter.Il est donc de votre devoir d’intervenir en votre nom propre et auprès de l’Union européenne pour faire respecter ces droits, une nouvelle affaire Dreyfus à l’échelle planétaire.

On peut craindre en effet que Julian Assange soit en train de mourir en prison et y être soumis à une torture systématique et ceci en Europe, dans une vieille démocratie, en Angleterre.

Depuis le 11 avril, le célèbre lanceur d’alerte est détenu dans une prison à sécurité maximale après avoir été sorti par les forces de police britanniques de l’ambassade londonienne de l’Équateur qui lui accordait l’asile politique depuis 2012. La police avait pu pénétrer dans l’ambassade au motif d’une « infraction mineure à la loi britannique sur la mise en liberté sous caution ». Une infraction qui résonne manifestement comme un prétexte contre l’homme qui a révélé et prouvé l’existence de crimes de guerre commis par les États-Unis en Irak, la corruption envers des pays souverains. Depuis, sa tête est mise à prix par les institutions américaines.

Julian Assange serait délibérément la cible d’une torture psychologique dont les effets sur sa santé sont manifestes. Un prévenu qui ne peut supporter la prison et dont la vie est en jeu doit être mis en liberté. Ils l’ont bien fait pour Pinochet, or Julian Assange est innocent.Vous devez donc exiger:

1- Qu’il soit nommé une commission indépendante de l’ONU pour l’inspecter dans sa prison et si sa vie, son équilibre mental sont en cause qu’il soit mis en liberté.

2- qu’il ne soit pas extradé vers les États-Unis qui n’ont pas caché lui réserver un sort comparable à celui des prisonniers de Guantanamo, torture et isolement, et un jugement expéditif pouvant aller jusqu’à 175 ans de prison. 

Collectif de défense de Julian Assange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Castro 16/10/2019 17:04

Il faut le libérer au nom de la liberté d'expression merci