Après le suicide de Christine RENON :ENSEIGNANTS de SAINT-DENIS : RETRAIT REFORME BLANQUER, RETRAIT REFORME RETRAITE ... !

Publié le par FSC

Motion des 55 enseignants du 1er et du 2nd degré, Psy EN, CPE, personnels en IME,

réunis en AG de grève à Saint-Denis le 3 octobre 2019

avec les syndicats SNUipp-FSU – FO – CGT – SUD.

BLANQUER EST RESPONSABLE !

 

 

Le courrier de Christine Renon est clair, ce sont toutes les « réformes » successives contre l’école et les services publics qui ont amené son geste.

C’est pourquoi nous disons que:

Toutes ces réformes doivent être arrêtées ! A commencer par la loi et les réformes Blanquer ! Blanquer est responsable !

Et pour ce gouvernement, ça ne suffit pas :

Blanquer ose utiliser la mort de notre collègue pour relancer la mise en place d’un statut de supérieur hiérarchique pour les directeurs.

Macron entend liquider notre régime de retraite et donc les droits qui y sont rattachés. C’est une attaque contre tout un modèle de société !

C’est insupportable ! Ca suffit ! Ce sentiment de ras-le-bol traverse tous les secteurs, à tel point que les agents de la RATP ont décidé de lancer la grève à compter du 5 décembre pour mettre en échec le gouvernement. Pour bloquer le gouvernement, il nous faut le rapport de force. C’est pourquoi nous décidons de nous inscrire nous aussi dans la préparation de cette initiative et invitons tous nos collègues, toutes les équipes, à en discuter, à la préparer et à le faire savoir.

RETRAIT des réformes contre l’école et les services publics (Loi et réformes Blanquer, Loi Dussopt dans la Fonction publique…)

RETRAIT du projet MACRON/DELEVOYE de réforme des retraites et maintien de notre régime ; le code des pensions.

Nous indiquons que sans les précédentes réformes des retraites, Christine Renon, agée de 58 ans, aurait pu être à la retraite.

Baisse des effectifs par classe dans toutes les classes.

La création de postes d’aide à la direction pour toutes les écoles

Retour à un RASED dans chaque groupe scolaire.

Du temps de décharges supplémentaires pour les enseignants en charge de direction

Le respect de la souveraineté du conseil des maitre-sses et de ses décisions, le respect de la liberté pédagogique

Des moyens pour investir dans le matériel indispensable au bon fonctionnement de nos écoles et de nos établissements pour nos élèves et pour nos conditions de travail

Non à la paperasse inutile, servant notamment à ficher les bons, les mauvais / à nous contrôler.

La garantie de la santé, de l’intégrité morale et physique des personnels

Le développement d’une réelle médecine préventive à la hauteur des besoins, non externalisée. Le respect du droit à une visite médicale annuelle pour tous les personnels et le recrutement massifs de médecins.

Le développement d’une réelle médecine scolaire pour nos élèves

Nous demandons aux syndicats de rester unis sur les revendications que nous venons de lister.

Nous refusons le sort subi par les agents de France Télécom !

D’ores et déjà, nous décidons de nous mobiliser à l’occasion du CHS CT Académique et du CHS CT Ministériel (Rassemblement, grève…) et invitons chaque collègue à utiliser chaque jour le registre RSST (registre sécurité santé au travail) pour dénoncer ses conditions de travail.

Aujourd’hui, nous entrons en résistance pour défendre notre modèle de protection sociale et les services publics dans l’intérêt de la population. L’humain doit rester au coeur de nos professions. Nous refusons les réformes néo-libérales qui nient la dimension humaine et qui créent les conditions d’une violence sociale et institutionnelle inacceptable !

Motion adoptée à l’unanimité.


Marche Blanche en hommage à Christine Renon

Samedi 5 octobre à 11h

Mairie de Pantin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article