CHILI : el pueblo unido jama sera vencido !

Publié le par FSC

Plus de 40 ans après le coup d'état de Pinochet appuyé par la CIA et le dirigeant état-unien Henry Kissinger contre le gouvernement légalement élu de Salvador Allende, 

plus de 40 ans après la dictature sanglante et féroce des fascistes,un régime de terreur,

plus de 40 ans après l'instauration de la politique économique du capital international inspirée de la théorie des Chicagoboys fondée sur la privatisation tous azimuts, l'élimination des syndicats, la dictature du capital ...

 

______________________________________

Le surnom de « Chicago Boys » désigne un groupe d'économistes chiliens des années 1970, formés à l'Université de Chicago et influencés par Milton Friedman et Arnold Harberger.

Ils travaillèrent pour la dictature militaire chilienne dirigée par le général Augusto Pinochet, et jouèrent un rôle majeur dans ce qui est parfois appelé le « miracle chilien », selon une formule de Milton Friedman.

À la suite du coup d’État du 11 septembre 1973, ils sont recrutés par le gouvernement formé par la junte militaire. Ils travaillèrent ainsi dès septembre 1973 pour le régime dictatorial : Sergio de Castro, le leader du groupe, devient conseiller du ministre de l’Économie le 14 septembre 1973. Ils se trouvent dans un premier temps dans une situation de contrôle sans précédent : syndicats indépendants et opposition politique réprimés, « suspension » des partis politiques, destruction de la gauche (par l'arrestation, l'assassinat, ou l'expulsion de ses militants), un contrôle qui porte aussi bien sur les salaires que sur la politique fiscale et monétaire, les taux de change et les statistiques, un contact direct avec Pinochet qui monopolise le pouvoir politique

______________________________________

Plus de 40 ans après,

la jeunesse, le peuple n'ont plus peur et défient dans la rue un pouvoir toujours régenté institutionnellement par la constitution mise en place par Pinochet, contre les injustices sociales considérables, résultat des politiques mises en oeuvre depuis des dizaines d'années, pour la démocratie ...

et le contraignent à RECULER !
 

Après la répression armée, après plus de mille blessés le pouvoir est contraint au recul même s'il continue à manœuvrer : remaniement du gouvernement, fin de l'état d'urgence,

 

 

 

Un exemple et un signal fort POUR TOUS

LES PEUPLES CONFRONTES AUX

MÊMES POLITIQUES ET A LA

MÊME OLIGARCHIE, aux mêmes

institutions vecteurs de ces politiques

(Banque mondiale, FMI, Union européenne ...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article