CONTRE-REFORMES des RETRAITES, continuité, AGGRAVATION, RUPTURE SYSTÉMIQUE macronienne

Publié le par FSC

Avec MACRON on est dans la continuité des contre-réformes antérieures : RECUL de l'âge de départ, BAISSE des pensions, LIBRE COURS aux fonds de pension ...

Le passage à la retraite par points viendrait parachever cette offensive anti-sociale sous couvert mensonger d'équité et de simplification.

Ce serait en réalité, la poursuite des mêmes objectifs , CETTE FOIS en les adossant à une architecture légale les fixant dans le durée, détricotant définitivement l'architecture mise en place à la Libération, fondée sur les cotisations sociales et la gestion par les travailleurs eux-mêmes !

Actuellement le système de retraite par répartition fondé sur le régime par ANNUITE (encore largement majoritaire) exige pour être modifié le passage par la loi et comme l'expérience le prouve a suscité de puissantes résistances qui ont conduit à des reculs comme en 1995 ou à un étalement dans le temps et à un saucissonnage par crainte des convergences.

Le passage au système par points libérerait le pouvoir de ces contraintes et de ces aléas et rendrait beaucoup plus difficile la résistance populaire.

Voilà les motifs cachés de cette contre-réforme !

 

 

VOIR la Vidéo mise en ligne par nos amis du Réseau du salariat :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Center addicts.
Répondre