Et si des médecins venus de Cuba sauvaient la maternité de Privas en Ardèche ?

Publié le par FSC

SOURCE : le site de Nicolas MAURY 

https://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Et-si-des-medecins-venus-de-Cuba-sauvaient-la-maternite-de-Privas-en-Ardeche_a14527.html

La maternité de Privas (Ardèche) a fermé définitivement le 25 septembre, faute de médecins. Le conseiller régional communiste ardéchois François Jacquart travaille sur le recrutement temporaire de professionnels venus de Cuba 

Et si des médecins venus de Cuba sauvaient la maternité de Privas en Ardèche ?

Les élus régionaux n'ont, semble t-il, pas fait le deuil de la maternité de Privas, fermée définitivement sur décision de l'Agence Régionale de Santé le 25 septembre dernier. 

Laurent Wauquiez interpelle la ministre de la santé 

Dans une vidéo qu'il vient de publier sur les réseaux sociaux, Laurent Wauquiez, le président de la Région Auveregne Rhône-Alpes, interpelle Agnès Buzyn et lui demande de revenir sur cette décision de fermeture : "vous êtes la ministre de la santé, vous avez les moyens de faire en sorte d'accompagner des professionnels pour qu'ils puissent s'installer sur ce territoire." 



La vidéo a été postée lundi. Laurent Wauquiez avait prévu de la diffuser dès que l'ARS a annoncé la fermeture de la maternité mais la mort de Jacques Chirac a suspendu les prises de parole politiques. 

De toute façon, c'est trop tard estime le député socialiste de Privas Hervé Saulignac : "ça fait bientôt vingt ans qu'il y a des menaces sur la maternité de Privas et manifestement Monsieur Wauquiez le découvre juste maintenant. Le problème, c'est que le service est fermé, tout est terminé." 

L'élu communiste François Jacquart travaille sur un recrutement de médecins cubains 

Le conseiller régional ardéchois François Jacquart a lui commenté la vidéo de Laurent Wauquiez sur Facebook : "Enfin! Est ce que le président Wauquiez est prêt à me suivre pour faire venir des médecins cubains en Ardèche?" 

François Jacquart voudrait un partenariat temporaire avec Cuba pour que l'île prête des médecins à l'hôpital de Privas pour faire fonctionner la maternité. Et s'il se tourne vers Cuba, ce n'est pas parce qu'il est communiste, mais parce qu'il y a un précédent : "le Sénat a ouvert cette possibilité pour les territoires d'Outre-Mer, notamment la Guyane. Et dans le droit constitutionnel, ce qui se fait pour un territoire en France doit pouvoir se faire pour l'ensemble des autres territoires." 

François Jacquart a rendez-vous le 25 octobre à l'ambassade de Cuba à Paris pour en discuter. Olivier Amrane, conseiller régional Les Républicains, ardéchois lui aussi, ne pourra pas l'accompagner ce jour là, mais il veut travailler aussi sur cette option cubaine : "on ne ferme la porte à aucune opportunité. Ce qu'il faut, c'est garder du service." 

Nathalie Rodrigues 
France Bleu Drôme Ardèche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article