L'opinion PRISE en OTAGE ... de la propagande médiatique !

Publié le par FSC

Grève sauvage, illégalité, prise d'otage ... TOUS LES MEDIAS, la presse des milliardaires mais aussi TOUS les médias publics bruissent de cette accusation et foisonnent les micro-trottoirs de citoyens exaspérés et remontés contre l'actuel mouvement des cheminots.

On pourrait remonter à des dizaines et des dizaines d'années c'est toujours la même chanson et "nos" journalistes libres et indépendants ne se renouvellent guère.

En faisant surtout l'impasse sur LE MOTIF du mouvement : l'exigence des moyens de la sécurité POUR TOUS et une présence humaine minimum pour l'assurer dans chaque train.

 

 

 

 

DEJA :

en 2012

en 2018

De Closets face à un cheminot rescapé du Bataclan 

LE CHEMINOT :

 "N'employez jamais le mot de preneur d'otage. Vous ne savez pas ce que c'est. Moi, j'ai été pris en otage pendant une heure et demie, je peux vous garantir que ça n'a rien à voir avec se retrouver bondé dans une voiture de voyageurs quand il y a une grève. Moi, j'ai été au Bataclan. Donc moi, aujourd'hui, les discussions de preneurs d'otage et de terroristes, je sais ce que c'est. Alors, autour de cette table, on parle du statut de cheminot, je trouve que c'est un peu déplacé."

etc ... etc ...

La bataille est engagée et les médias comme d'hab ont choisi leur camp!

Il n'est pas sûr que l'opinion et ceux qui subissent les effets de cette confrontation, conscients de leur intérêt à long terme suivent les diviseurs et les soutiens des contre-réformes et du sabotage du service public.

En se souvenant que par exemple à Brétigny l'accident mortel qui s'est produit est le résultat direct de la compression des moyens humains consacrés à l'entretien des voies et donc à la sécurité.

Comme c'est le cas actuellement des "économies" réalisées à propos de la présence des contrôleurs dans chaque train !

 

http://www.frontsyndical-classe.org/2019/04/sncf-catastrophe-de-bretigny-sur-orge-le-12-juillet-2013-la-cause-ce-sont-d-abord-le-manque-de-moyens-materiels-et-humains-consacres

Un mail interne à la SNCF de 2013 révélait déjà le manque de personnel pour la région concernée à Brétigny et réclamait des créations de postes.

Ce à quoi les dirigeants de la SNCF et Pépy se refusait et se refuse toujours portant DONC la responsabilité de ces accidents et du conflit actuel.

Le syndicats étant porteurs EUX de l'intérêt général et de celui des usagers !

Ce sont EUX qui devraient être traduits devant les tribunaux !

DONC Soutien total à la lutte des cheminots pour NOTRE sécurité!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article