POMPIERS du MORBIHAN : répression anti-CGT

Publié le par FSC

A l'heure de la grande manifestation nationale des pompiers dont le pouvoir s'efforce de détourner/falsifier le contenu revendicatif la répression pointe aussi son groin

 

________________________

SOURCE : https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/morbihan-la-menace-de-sanctions-provoque-de-nouvelles-tensions-chez-les-pompiers-6563475

 

l'objet du courroux de la hiérarchie !

Ce lundi 14 octobre 2019, un tract du syndicat CGT annonce un rassemblement, vendredi 25 octobre, en soutien à un sapeur-pompier professionnel convoqué par la direction du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) du Morbihan, dans le cadre d’une procédure disciplinaire. Mais pas question d’évoquer une reprise du conflit.


« Fin du mouvement. Début des sanctions. » C’est ainsi qu’un sapeur-pompier professionnel, délégué syndical de la CGT, résume la situation. Un tract affiché ce lundi par le syndicat appelle à un rassemblement le 25 octobre pour soutenir un pompier professionnel du centre de secours de Vannes. Ce dernier est convoqué la semaine prochaine dans le cadre d’une procédure disciplinaire.

Ce nouveau rebondissement intervient près de six semaines après la résolution d’un conflit long de plusieurs mois entre les pompiers professionnels et la direction du Service départemental d’incendie et de secours du Morbihan (Sdis 56). Leur bras de fer s’était soldé par un accord, à peine quinze jours avant le début du Congrès national à Vannes.

Dans le tract, il est indiqué que le pompier concerné est un « membre de la commission exécutive de la CGT du Sdis ». Il lui est reproché « le refus de se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique en ne procédant pas à l’effacement des inscriptions sur le véhicule de secours et d’assistance aux victimes avant de partir en intervention et la négligence dans l’accomplissement de sa fonction en se rendant sur les lieux d’une manifestation avec ledit véhicule… » Et cela, le fameux jour de la visite du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, d’après l’un de ses collègues Cégétiste.

Ce dernier n’y va pas par quatre chemins et évoque de « nouvelles tensions au centre de secours vannetais ». Pour lui, une telle mesure, « va remettre le bordel alors que ça commençait à se tasser. » Mais pas question de parler de reprise du conflit. « Ce n’est pas le cas. » Face à cette « menace de sanction […qui fait] suite au mouvement social de cette année », les pompiers de la CGT organisent un rassemblement lors de l’entretien de leur collègue. « Il y aura au moins une cinquantaine de pompiers présents pour le représenter. »

La direction rappelle qu’«un véhicule opérationnel s’est rendu sur les lieux d’une manifestation interprofessionnelle sur la défense des services publics [...] avec les inscriptions en colère. Une procédure est en cours d’instruction à l’endroit du responsable du véhicule de secours.» Les motifs évoqués sont les mêmes. «Dans le cadre de cette procédure, l’agent a été convoqué [...] afin d’entendre ses explications.»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article