SYNDICAT NATIONAL des JOURNALISTES : ce n'est pas au pouvoir de déterminer qui est journaliste !

Publié le par FSC

Une autre illustration de la dérive autoritaire d'un pouvoir en difficulté !

 

 

A son arrivée au pouvoir, le cabinet d'Emmanuel Macron faisait savoir, à mots à peine voilés, que le président de la République souhaitait choisir ses journalistes.

Depuis, l’accès à l’Elysée est un parcours du combattant pour certains professionnels de l’information. L’accréditation aux instances du pouvoir et du parti de la majorité a par exemple été quasi systématiquement refusée, à quelques exceptions près, aux journalistes de RT France.

« Le président a été clair », « Erreur de l’Elysée », « ce ne sont pas des journalistes » : les raisons invoquées n'ont pas manqué.

Pourtant, titulaires de la carte de presse, les journalistes de RT France exercent leur profession au sein d'un média dont la chaîne télévisée détient une licence de diffusion délivrée par le CSA.

Réuni en congrès national du 9 au 11 octobre, le SNJ dénonce et condamne le refus répété d’accréditer certains journalistes aux seins des institutions de pouvoir, la pratique correspondant à une réelle entrave à la liberté d’informer.

Ce n’est pas au chef de l'État ni à sa majorité de définir sur mesure la couverture médiatique d'évènements officiels. La capacité des journalistes à exercer n’est jugée que par leurs pairs.


Motion votée à l'unanimité moins 5 abstentions et un vote contre.

Biarritz, le 11 Octobre 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
1-3
Répondre