SYRIE, Conseil Mondial de la Paix : BAS LES PATTES !

Publié le par FSC

 

SOURCE : http://www.wpc-in.org/statements/wpc-statement-about-aggression-and-invasion-turkey-syria

 

Déclaration du Conseil mondial de la paix sur l’agression et l’invasion de la Turquie en Syrie


Le jeudi 10 octobre 2019
Déclarations


Le Conseil mondial de la paix dénonce avec force la nouvelle et troisième invasion de la Syrie par l’armée turque.

Après une période de renforcement militaire des forces armées turques le long des frontières de la Syrie et les frappes aériennes successives contre des cibles syriennes, une dangereuse escalade des invasions de troupes terrestres est en cours ces jours-ci.

Cette agression dans le nord-est de la Syrie s’inscrit dans la continuité des agressions précédentes dans le nord-ouest du pays et dans le cadre des plans expansionnistes du régime turc, sous prétexte de la sécurité de la Turquie. Elle se déroule avec la pleine complicité des Etats-Unis et de leurs alliés qui maintiennent également des troupes dans la région depuis plusieurs années. Cette agression et la tolérance silencieuse de nombreuses parties créent également de nouvelles menaces et de nouveaux dangers pour les peuples de la région, surtout pour le peuple syrien qui souffre depuis huit ans d’une agression impérialiste sans précédent et bien orchestrée, alors que les Etats-Unis, l’OTAN, l’UE, la Turquie et leurs alliés régionaux ont accueilli, financé, entraîné et formé des dizaines de milliers de mercenaires armés pour un changement violent du régime à Damas.

L’invasion et l’occupation par la Turquie du territoire souverain de la Syrie ne feront que créer de nouveaux déplacements et augmenter le flux de réfugiés. La prétention de la Turquie de créer une « zone de sécurité » le long de ses frontières avec la Syrie est hypocrite et ne peut cacher son intention de créer une vaste zone contrôlée par la Turquie, ce qui modifie également le caractère démographique de cette zone. La véritable menace pour la paix et la stabilité provient des plans impérialistes visant à contrôler les ressources énergétiques, les pipelines et les zones d’influence avec des régimes volontaires au Moyen-Orient.

Le Conseil Mondial de la Paix, tout en condamnant avec véhémence l’agression, exige le retrait des forces d’occupation étrangères, soutient le droit souverain du peuple syrien à décider seul et librement de son avenir et de son destin. Nous exprimons notre solidarité avec le courageux peuple syrien et avec les forces anti-impérialistes en Turquie et appelons les membres et amis du Conseil Mondial de la Paix, à prendre des mesures et des initiatives pour condamner l’agression en cours.

Bas les pattes de la Syrie !

Le Secrétariat du CMP Athènes 10 octobre 2019

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article