L'obsession sécuritaire du pouvoir

Publié le par FSC

Signe en même temps de sa peur du mouvement social et que les syndicats et la CGT en particulier prennent toute leur part dans la convergence des luttes en marche vers le 5 décembre !

________________________

SOURCE : https://www.lejsd.com/content/un-syndicaliste-de-la-cgt-arr%C3%AAt%C3%A9-puis-rel%C3%A2ch%C3%A9

 

 

Jeudi 31 octobre matin, le secrétaire général de l’union départementale de la CGT 93, Hervé Ossant, a été arrêté à la suite d’une charge des forces de l’ordre dans le cadre de la visite du Premier ministre Edouard Philippe à Bobigny pour annoncer son plan pour la Seine-Saint-Denis. Le syndicaliste, qui manifestait avec d’autres pour dénoncer la casse des services publics, a été relâché après sept heures de garde à vue.

« Nous étions à côté des militants CGT quand on nous a forcé à reculer, raconte Silvia Capanema, Conseillère départementale de Saint-Denis. Nous, entre 30 et 40 personnes (…) avons été encerclés par la police pendant presque deux heures, bien loin des portes du salon de la préfecture », dénonce-t-elle.

L’arrestation du syndicaliste est « révélateur de la paranoïa sécuritaire » du gouvernement. C’est une « interpellation injustifiée » a réagi la municipalité de Saint-Denis.

La Fédération séquano-dionysienne de la Ligue des droits de l’Homme a dénoncé « fermement » le « recours à la force nettement disproportionné face à une manifestation pacifique ».

AO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article