RÉPRESSION des lycéens à Massy !

Publié le par FSC

Devant la montée des luttes et la perspective du 5 décembre le pouvoir fait le choix de la répression contre tout ce qui bouge en hésitant à utiliser l'arme des guerre des LBD contre la jeunesse comme le confirment maints témoignages !

 

La préfecture de l'Essonne confirme l'usage de lanceurs de balles de défense et de gaz lacrymogène pour disperser des lycéens qui bloquaient un établissement, lundi et mardi, à Massy.

Lundi 25 novembre et mardi 26 novembre, des policiers sont intervenus devant le lycée Parc-de-Vilgénis à Massy (Essonne). Des appels au blocus de l’établissement avaient été relayés sur les réseaux sociaux et ont finalement abouti à des feux de poubelles devant l’établissement lundi et mardi, même si des images montrent que des élèves ont bien pu avoir cours dans le lycée.

Sur Twitter, des vidéos montrant des policiers équipés de lanceurs de balles de défense (LBD) ont été partagées plus de 1 300 fois pour dénoncer l’usage de cette arme contre des lycéens. Le LBD est devenu un sujet médiatique depuis un an et le mouvement des gilets jaunes, étant à l’origine de nombreuses blessures graves de manifestants.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
N'étant pas dans la tête des policiers, il est difficile de dire s'ils ont hésité à utiliser leurs LBD contre les lycéens de Villegenis, mais je puis témoigner qu'en fait il y a bien eu des tirs. Une adolescente que je connais a fui avec d'autres et le camarade qui était à côté a reçu une balle dans une jambe, a hurlé et est tombé. Ce sont deux camarades qui l'ont portés.<br /> Dans une vie de policier, on peut être amené à choisir d'obéir aux ordres ou non. Nous ne les payons pas pour tirer sur nos enfants.
Répondre