A Clermont-Ferrand aussi : des manifestants opposés à la réforme des retraites envahissent le conseil communautaire

Publié le par FSC

Décidément, effectivement, il n'y a pas que les cheminots et la RATP en grève, malgré la censure médiatique qui voudrait le faire croire !

Les manifestants opposés à la réforme des retraites ont interpeller les élus locaux en pleine séance du conseil communautaire, ce vendredi 20 décembre. / © P.Franco / France 3 Auvergne

 

rhône-alpes

Une centaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont interrompu une séance du conseil communautaire de Clermont Auvergne Métropole, ce vendredi 20 décembre à Clermont-Ferrand, afin d'interpeller les élus locaux.

Le petit cortège s'était donné rendez-vous sur le parvis de la gare aux environs de 9 heures, ce vendredi matin, à l'appel de plusieurs syndicats. Ils ont ensuite descendu l'avenue de l'Union soviétique pour se rendre au conseil communautaire, situé au 7eme étage des bureaux.

Différentes revendications

La centaine de manifestants ont fait irruption en pleine séance, sans animosité particulière. Le président de la séance et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a laissé un temps de parole aux différents syndicats présents. Les revendications n'ont pas concerné que le retrait de la réforme des retraites. D'autres demandes, notamment de la part d'étudiants, ont été formulées.

Après un échange d'une heure entre les manifestants et les élus locaux, certains représentants ont applaudi l'intervention des manifestants. Olivier Bianchi a fait savoir qu'il allait faire remonter ces revendications au Premier ministre, Edouard Philippe.

Les manifestants sont ensuite repartis en milieu de matinée. Une partie d'entre eux est attendue ce vendredi après-midi du côté de l'aéroport de Clermont-Ferrand, où une grève est organisée par le personnel, qui demande à sa direction une revalorisation salariale.

Vendredi 20 décembre, les syndicats CGT et CFDT ont appelé les salariés de l’aéroport de Clermont-Ferrand à la grève.

Vendredi 20 décembre, des perturbations sont à prévoir à l'aéroport de Clermont-Ferrand. / © Fabien Gandilhon / France 3 Auvergne

Vendredi 20 décembre à l’aéroport de Clermont-Ferrand, grosses perturbations. En effet, les syndicats CGT et CFDT ont appelé les salariés de l’aéroport à la grève. Selon eux, « le trafic est très perturbé », tandis que la direction se veut rassurante et n’évoque que des « retards à prévoir ».

Ce mouvement de grève intervient dans un contexte de négociations annuelles obligatoires (NAO). Arnaud Boucheix, secrétaire général CGT Aéroport CFE, explique :

« Après plusieurs journées de négociations, les salariés de l’aéroport ne se voient attribuer que les miettes d’un gâteau lourdement entamé par les actionnaires du groupe Vinci. Nous demandons 3% d’augmentation du seuil des salaires, le recrutement de personnel et le versement de la prime Castor de 400 euros sur les payes de janvier pour ceux qui le souhaitent. Car cette prime est placée sur un compte épargne et est bloquée pendant 5 ans ».

Des recrutements souhaités

Il précise : « Si nous souhaitons le recrutement de personnel, c’est parce que nous sommes en sous-effectif. Dès qu’un salarié est absent, la situation est très tendue. Les salariés courent partout. Le travail s’effectue dans un stress permanent. Des contrats précaires ou intérimaires ne suffisent pas ». De son côté, Nicolas Pèlerin, directeur de l’aéroport de Clermont-Ferrand, indique : « Nous sommes toujours en négociations. Nous ne sommes pas fermés sur les sujets. Les négociations annuelles obligatoires sont toujours en cours ».

Une forte mobilisation 

Vendredi 20 décembre, les syndicats signalent une forte mobilisation des salariés de l’aéroport. Arnaud Boucheix précise : « Il y a 100% de l’escale, 95% des pistes, 100% du passage, 100% du service des opérations, 100% de la sécurité, 100% des agents du carburant, 100% des services techniques qui sont en grève ». L'aéroport compte 98 salariés. Les passagers des vols prévus vendredi 20 décembre sont invités à se renseigner sur le site de l’aéroport.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article