Des nouvelles du briançonnais

Publié le par FSC

Apparemment  le long discours d'Edouard Philippe a l'air de faire un flop !

Alors que les choses semblaient réglées entre le pouvoir et les syndicats qui ne sont pas dans la lutte où qui y sont poussés au c... par la mobilisation des salariés : déclarations rassurantes contre soutien "critique" à la contre-réforme, la réponse par exemple de L. BERGER indiquant que la ligne rouge a été franchie montre que le niveau de mobilisation atteint contraint les syndicats d'accompagnement à tenir compte de ce niveau et  avoir des difficultés à justifier leur inaction vis-àvis de leurs propres adhérents.

Plus ue jamais donc poursuite du mouvement avec l'objectif du RETRAIT !

ci-après un exemple en province de ce qui est en marche !

_________________

 

 

La victoire contre la retraite par points n’est pas gagnée, ils cherchent à nous diviser en permettant des victoires partielles, mais pas sur le fond. Le fond c’est : « pas de système par points » (vous savez pourquoi, je ne vous réexplique pas 😉).

Alors s’il faut se bouger c’est maintenant !

Et avec la Cie Jolie Môme on chante : « Si j’avais su   j’y serais allé.e, J’aurais pas perdu ma journée, Au lieu d’rester assis sur mes fesses, Et de me lamenter sans cesse, Avec les copains on se s’rait marrés, Si j’avais su j’y s’rais allé.e » !!

 

  1. Au niveau national, l'intersyndicale appelle à 2 nouvelles journées de grève et de manifestation  ce jeudi 12 décembre et le mardi 17 décembre.

« Aujourd'hui encore plus de 1000 personnes ont défilé dans les rues de Gap pour protester contre le projet de réforme des retraites. Il ne faut pas relâcher la pression sur le gouvernement. D'autant que les annonces de notre ministre au sujet de la revalorisation des salaires est un réel enfumage. Nous vous appelons donc à vous saisir de toutes les mobilisations à venir. L'intersyndicale départementale 05  se réunira demain pour discuter des suites de l'action dans notre département. Nous vous tiendrons informé des jours et lieux de rendez-vous au plus vite » FSU 05.

  •  Covoiturage de Briançon (tant qu’on n’est pas en mesure de faire un appel sur place bien sûr) :  rdv 12h  parking du Centre Commercial Sud toujours valable.
  1. Les internes de la Timone en grève illimitée : « est-ce que vous confieriez votre vis à un chirurgien qui n’a pas mangé ni dormi depuis 36h et qui en est à sa 90è heure de travail la semiane ? les heures sup pas payées etc …» Grève inédite, surmenage, 70h/semaine pour 1400€, plus de 500h impayées par personne en moyenne, 27 000 étudiants internes en France, qui font tourner les services hospitaliers, en situation de crise.

Gap aussi : « Centre Hospitalier en Grève - Personnel assigné » (fin de la manif d’hier).

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/emissions/jt-1920-provence-alpes

  1. <   Le lycée de Briançon ce mardi 10 12 : « En grève » ! Si qqu’un.e a des infos ?

 

  1. Le ministre de l’Économie et des Finances opposé à un « coup de pouce » au Smic au 1er janvier (ils ne veulent vraiment pas résoudre le «problème de financement » ! )« (…) La position du ministre suit celle du groupe d'experts sur le Smic, consulté avant chaque revalorisation du salaire minimum le 1er janvier. Jeudi 5 décembre, ces experts ont recommandé de s'abstenir de tout "coup de pouce". Pour ce panel d'économistes, cela nuirait à l'emploi des moins qualifiés, à la lutte contre le chômage et cela aurait un "impact limité contre la pauvreté". En janvier 2019, la revalorisation automatique du Smic a été de 1,5% (…) » https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-ministre-de-l-economie-et-des-finances-oppose-a-un-coup-de-pouce-au-smic-au-1er-janvier-1575810677?fbclid=IwAR08Lu4O1q66nSuylK54-tGTwuDTrDDb5U88vPngIVjY2CD4UUb1hIjmHMU
  2. Précis d’autodéfense pour contrer les mensonges des partisans de la retraite par points : « (…) Le nouveau régime de retraite n’est-il pas un moyen de garantir un minimum de retraite pour les salariés ayant des carrières insuffisantes ? C’est effectivement l’un des buts recherchés afin… d’ériger le travail précaire et à temps partiel comme la norme. (…) »  https://www.ufal.org/sante-protection-sociale/precis-dautodefense-pour-contrer-les-mensonges-des-partisans-de-la-retraite-par-points/?utm_source=mailup&utm_medium=courriel&utm_campaign=flash
  3. « La réponse au déficit des retraites, c’est l’emploi (et les salaires ! 😊: il faut embaucher des jeunes qui cotisent » : « (…) L’économiste Gilles Raveaud, professeur à l'Institut d'études européennes de l'Université Paris 8-Saint-Denis, est l’invité de #LaMidinale « C’est une réforme machiavélique parce que le montant des retraites va baisser, sans qu’on le dise. L’immense majorité des gens ne décide pas la durée de cotisation. Certains ne peuvent pas bosser davantage, ça ne dépend pas d’eux : ça dépend de leur état physique, de leur santé mentale, des maladies. » « Le vrai problème qui va venir, c’est la pauvreté des retraités. » « Il est aberrant de dire qu’il faut que tout le monde bosse plus alors qu’on a aujourd’hui des millions de gens qui sont laissés sur le bord de la route et qui voudraient travailler. » « Personne ne fait le lien entre le pseudo-déficit des retraites et le chômage - alors que c’est une évidence. (…) « L’économiste Jean Gadrey explique que ce qui compte, c’est le rapport entre le nombre de personnes âgées et le nombre de personnes qui travaillent. Il dit aussi qu’il y a moins d’enfants. Or les enfants coûtent très cher à l’éducation. C’est une charge pour une société avant qu’ils ne travaillent. Donc la part des vieux va augmenter mais la part des jeunes va baisser : ça veut donc dire que le rapport entre le nombre de cotisants et de dépendants se dégrade, mais pas tant que ça.(…) Les retraites en Suède ont baissé trois fois, elles sont très inférieures aux nôtres, déjà, le taux de pauvres est deux fois plus élevé que chez nous (…) Ils ont massacré leur système (…) C’est dingue qu’ils arrivent à nous vendre le modèle suédois ! (…) La Sécurité sociale nous protège mieux que l’Etat. Le premier changement c’est que la retraite serait gérée par l’Etat, et le « point » ne vaut rien (…) Sur le seuil minimum des 1.000 euros de retraites : « S’ils le font, c’est vrai qu’il y a un petit progrès pour les plus pauvres d’entre nous. » « Pour les femmes, en général, le fait de prendre en compte l’ensemble de la carrière est beaucoup plus pénalisant que le système actuel. »(…) C’est avec Balladur que c’est passé des 10 meilleures aux 25 meilleures années : vous allez payer toute votre vie vos années compliquées ! Evidemment c’est l’avenue pour les Fonds de Pension, mais ils existent déjà (…) Vous récupérez une part ridicule de ce que vous avez mis (…) Notre système de Sécurité Sociale est un des systèmes les plus fantastiques jamais inventé, il faut le défendre. (…) nb : l’aménagement des fins de carrière dans la FP il n’y a pas que « les pays nordiques » : ça existait chez nous avec des postes de reclassements, de plus en plus rares, et des aménagements qui reconnaissaient la pénibilité : supprimés eux aussi. Ndlr pour Gilles R: personne n’est parfait.e 😉». https://www.youtube.com/watch?v=3W1RcbyljTM&feature=youtu.be
  4. MARCHE OU GRÈVE : «  Retrouvez-nous en direct pour le troisième numéro de Marche ou Grève, notre quotidienne reconductible au service de la bataille contre la réforme des retraites. Au programme de cette soirée présentée par Théophile Kouamouo : un point sur la grève, les blocages dans les raffineries et à la RATP, les révélations sur les liens du haut-commissaire aux retraites avec les assureurs privés, l'ouverture d'une maison de la grève dans le 13ème arrondissement de Paris, un entretien avec le syndicaliste Gaël Quirante... Et bien plus encore ! » https://www.youtube.com/watch?v=xpQ1HGIpvSE

 

Optique AGENDA :

5/12 Et après :

  • Jeudi 12 : Briançon covoiturage pour la manif à Gap : soyons nombreu.x.ses : 12h parking du Centre Commercial Sud
  • Réunions FI : Briançonnais Lundi 16/12 à 18h salle des Assocs (sous le théâtre) ; FI 05 à Briançon : en janvier 
  • Samedi 14 à 16 h salle du Queyron à Guillestre : Le comité de soutien 3db organise l'assemblée des soutiens le pour : -1 réaffirmer le soutien aux inculpés et aux maraudeurs qui chaque nuit sont présents dans la montagne pour porter assistance aux exilé-es ;  -2 point de situation et stratégie à mettre en place face à la poursuite des poursuites. A 16h00 : Une assemblée des soutiens durant laquelle le Comité partagera avec vous informations, débats et discutions sur la situation à la frontière, ses démêlés avec la justice et bien d’autres sujets d’actualités. A 18h00 : Mme Brigitte Borel, enseignante,  fera un exposé historique notamment sur le lien unissant les Hautes Alpes et la RETIRADA. Venez découvrir l’histoire des routes des Espagnols (la plus connue relie Crévoux à l’Ubaye via le tunnel du Parpaillon) construites par ces mêmes migrants espagnols réquisitionnés par l’armée française. Ce topo sera suivi d’un débat sur les frontières (policières, administratives, économiques…) qui tuent ! A 20h30 : La compagnie Millimétrée qui nous vient de Toulouse nous offrira sa pièce de théâtre La RETIRADA. Spectacle historique extraordinaire dans lequel vous jouerez le rôle des migrants espagnols qui fuirent le fascisme en 1939. 500 000 d’entre eux arrivèrent en France en moins de 10 jours en plein hiver. La soirée devrait se terminer en musique.

Nous aurons aussi, en plus d’une buvette, un buffet à prix libre avant la pièce de théâtre. Plutôt que d’aller écouter des papys vous chanter de vieux tubes dans la neige, le Comité de Soutien vous invite à une soirée humaine et fraternelle pour que cesse l’aberration aux frontières et que nous puissions accueillir dignement des hommes, des femmes et des enfants obligés de fuir leurs payshttps://www.facebook.com/events/547121826099174/permalink/569677540510269/

  • Samedi 14 et dimanche 15 décembre à Marseille de 10h à 17h : Formations régionales FI pour les municipales en PACA« Séance de formations à destination de tou·tes les citoyen·nes qui se reconnaissent dores déjà dans le texte stratégique Municipales 2020 : Le peuple aux commandes ! élaboré et adopté par les insoumis·es. Vous y êtes invité·e. Ce week-end convivial regroupe 8 ateliers de formations insoumises pour préparer les élections municipales. L'entrée est libre et gratuite. Repas du midi et du soir conviviaux, façon auberge espagnole. » Salles de formation - 21, rue Roux de Brignoles - 13006 Marseille» Contact : Bernard Mounier <ba.mounier@laposte.net> — +33683855642  https://agir.lafranceinsoumise.fr/evenements/7bba3f7c-9e87-4a03-a07c-62e462ab8fc9/

 

En Plus :

  1. Appel à dons FI : « Pour financer les dépenses liées à l’organisation d’événements, à l’achat de matériel, au fonctionnement de ce site, etc., nous avons besoin du soutien financier de chacun.e d’entre vous. Sur cette page, vous pouvez faire un don à la France insoumise du montant de votre choix par carte de crédit.(…) » https://agir.lafranceinsoumise.fr/dons/
  2. Ça pour une surprise : Bruxelles considère la réforme des retraites comme "nécessaire" et porteuse d'"espoir" : "Vous savez, ici, tout le monde comprend la nécessité de cette réforme, évidemment", assure le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton*. » https://www.marianne.net/politique/ca-pour-une-surprise-bruxelles-considere-la-reforme-des-retraites-comme-necessaire-et?_ope=eyJndWlkIjoiNTA1NWI1ZDc0ZWE3MjdlNDk4ZTE3NzVlZDk0ZmEzMjUifQ%3D%3D

Conflits d'intérêts à Bruxelles : pour Thierry Breton, le plus dur commence : « Thierry Breton, commissaire européen désigné par la France, l'ex-PDG d'Atos (…) en raison des nombreux liens entre son portefeuille et ses fonctions passées. (…) l'industriel devra(it) ainsi gérer les programmes européennes concernant l'intelligence artificielle, les ordinateurs supercalculateurs (les machines les plus puissantes du monde) ou encore la cybersécurité, soit trois des spécialités… d'Atos, la multinationale française du Cac 40 dirigée pendant dix ans et jusqu'en octobre dernier par l'ex-ministre de l'Economie.(…) » https://www.marianne.net/politique/conflits-d-interets-bruxelles-pour-thierry-breton-le-plus-dur-commence

  1. Les finances de la CCB expliquées aux nuls : Compte-rendu audio du conseil communautaire du 8 octobre 2019_(Partie 1 sur 4 ):

 

  1. N’oublions pas ADP … le million est atteint … mais pas le rapport de force !

ADP : LA GRANDE ARNAQUE : « Le gouvernement ne prendra aucune décision sur la privatisation d’Aéroports de Paris jusqu’à la fin de la collecte des signatures pour l’organisation d’un référendum », a déclaré hier le ministre de l’économie Bruno Le Maire, refusant toutefois de concéder à ce seuil des 1 million voulu l’année dernière par Emmanuel Macron. Alors, chiche ? Pour célébrer le cap du million de signatures et à la demande générale des abonnés, nous rediffusons en libre accès l’enquête de Dillah Teibi et Kévin Accart sur cette étrange privatisation des aéroports de Paris (…) Pourquoi privatiser les Aéroports de Paris ? Pourquoi offrir une telle machine à cash aux actionnaires ? Pourquoi vendre un « bijou de famille » construit avec les impôts des Français ? Entêtement idéologique en haut de l’État ou arrangement entre copains ? Ou les deux ? Une grande enquête de Dillah Teibi et Kévin Accart. Pour ADP la loi est votée, la machine est en marche. Seul le RIP (Referendum d’Initiative Partagée) peut remettre tout en cause. Mais pour ça il faut 4 717 396 signatures d’ici au mois de Mars 2020.» https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/adp-la-grande-arnaque

Macron vend les Aéroports de Paris, ne le laissons pas faire ! : « (…) Or les aéroports de Paris rapportent de l’argent à l’État. L’année dernière ils ont rapporté 173 millions d’euros rien qu’en dividendes. Mais outre l’aberration économique de vendre une poule aux oeufs d’or, cette privatisation pose deux autres problèmes : de souveraineté et écologique. Après le fiasco de la privatisation des autoroutes, dont le prix des péages a depuis augmenté de 20%, il est nécessaire d’empêcher cette nouvelle vente de notre patrimoine commun.(…) » Date de clôture 12 mars 2020 https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1https://lafranceinsoumise.fr/actualites/referendum-contre-la-privatisation-aeroports-de-paris/

 

  1. Petites leçons de PISA 2018 : Inégalités, ségrégations et marché scolaire La plupart des commentateurs de l’enquête PISA 2018, qui compare les performances des élèves des pays membres de l’OCDE tous les trois ans, se concentrent sur le classement des pays en fonction de leur résultats moyens. Or, comme chacun le sait, une moyenne peut cacher de plus ou moins grandes disparités… Nous avons déjà développé notre critique des classements PISA comme façon de comparer les performances globales des systèmes éducatifs. Rappelons-la : 1. PISA ne mesure que certaines disciplines et compétences prioritaires aux yeux de l’organisation économique qui commandite ces enquêtes. Rien ne permet d’affirmer qu’une étude internationale portant sur d’autres sujets — histoire, géographie, littérature, philosophie, technologies, économie… — ne fournirait pas des classements fort différents. 2. Même dans les domaines mesurés par PISA, on ne peut exclure que l’enquête privilégie les pays ou systèmes dont les programmes d’enseignement correspondent le mieux aux choix opérés dans PISA. La même enquête un an plus tard ou un an plus tôt dans le cursus aurait peut-être des résultats différents. 3. Dans certains pays, les élèves peuvent être mieux entraînés à des tests standardisés sur ordinateur qu’ailleurs. Ceci est un biais possible pour PISA. En revanche, si l’on part du principe que les élèves d’un même pays (ou système d’enseignement) devraient en principe être égaux face à ces tests, alors on peut admettre que la mesure des inégalités de performance à l’intérieur des pays est une mesure valide et comparable de l’équité des systèmes d’enseignement » http://www.skolo.org/CM/wp-content/uploads/2019/12/PISA-2018.pdfhttp://www.skolo.org/2019/12/09/inegalites-segregations-marche-scolaire-petites-lecons-de-pisa-2018/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article