Pour le 3 janvier grève illimitée de nombreuses professions libérales !

Publié le par FSC

Le pouvoir et les médias s'évertuent à concentrer leur propagande de dénigrement sur les cheminots et les agents de la RATP, faisant comme si pratiquement il n' y avait qu'eux en grève, contestant la contre-réforme des retraites.

C'est déjà profondément faux et mensonger dans l'actualité présente car de plus en plus de salariés et de secteurs professionnelles se rendent compte que loin de concerner les régimes spéciaux, la réforme de Macron va frapper et appauvrir pratiquement tout le monde.

C'est si vrai que dès le début 2020 de nombreuses professions libérales  appellent à une grève reconductible, précisément à partir du 3 janvier :

 

 

Le Collectif, qui réunit les professions de santé, de l’aérien, du droit et du chiffre, appelle tous les professionnels de ces secteurs à cesser le travail.

Le Premier ministre étant resté sourd à la colère exprimée par les professions qui ont bâti des régimes de retraite autonomes, vertueux et solidaires, les 16 professions, qui transportent, soignent, conseillent et défendent nos concitoyens, réunies au sein du Collectif SOS Retraites, lancent une grève glissante, à compter du 3 janvier 2020.

Cette grève glissante se poursuivra éventuellement dans le week-end, affectera les compagnies aériennes, les professions libérales de santé, les avocats et les experts-comptables. 

Le Collectif SOS Retraites, dont les 16 professions représentent plus d’1 million d’actifs, dénonce la négation, par l’exécutif, de l’existence des régimes autonomes, rappelle sa volonté d’être exclu de ce fait de la réforme, et la responsabilité que porte ce même exécutif dans la confusion avec les régimes spéciaux.

Le Collectif SOS Retraites annonce que si ses légitimes revendications ne sont pas entendues par le Gouvernement, il maintiendra également le mouvement de grève annoncé le 3 février 2020, point de départ d’une grève illimitée.

A propos du Collectif SOS retraites

Le Collectif SOS Retraites rassemble 16 professions qui financent des régimes autonomes depuis des décennies sans avoir jamais rien coûté aux contribuables.

Ces professions ne peuvent cautionner les propositions de Jean-Paul Delevoye qui aboutiraient à supprimer ces régimes et à majorer le coût du maintien des retraites à leur niveau actuel, voire doubler les cotisations retraites versées par certaines de ces professions, sans toutefois garantir le maintien des pensions actuelles. Elles s’opposent également formellement au détournement des réserves de leurs régimes, destinées à la solidarité générationnelle.

Les organisations membres du collectif :

Conseil national des barreaux – Les avocats

ACK – Masseurs- Kinésithérapeutes

CONVERGENCE INFIRMIÈRE

FMF – Fédération des médecins de France

FOF – Fédération des orthophonistes de France

Groupe Facebook « Manifestation du 16/9 »

IFEC – Institut français des experts comptables et commissaires aux comptes

ONSIL – Organisation nationale des syndicats infirmiers libéraux

ORA – Orthos Réflexions Action, Orthophonistes

SPAF – Syndicat des pilotes Air France

SNGAF – Navigants du groupe Air France

SNPL – Syndicat national des pilotes de ligne

SNPNC – FO – Syndicat national du personnel navigant commercial

SNPNAC – Syndicat national du personnel navigant de l'aéronautique civile

SNUP – Syndicat d’Union des Psychomotriciens

Syndicat ALIZÉ – Masseurs-Kinésithérapeutes

UCDF LE BLOC – Union des chirurgiens de France et médecins spécialistes libéraux

UFMLS – Syndicat de l'Union française pour une médecine libre

UNAC – Union des navigants de l’aviation civile

UNIDEL – Union Nationale des infirmiers Diplômés d'État Libéraux

UNSA PNC – Syndicat des Métiers de l'aérien Français

Autant dire que dans sa tentative de diviser, de déminer profession par profession Macron risque donc d'avoir beaucoup de mal avec le peuple français SANS ABANDONNER son néfaste projet!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article